Coupe du Monde 2022

Le XI de l'Italie lors de la Coupe du Monde 1934

Elvin De Fazio
Italie 1934
Italie 1934 /
facebooktwitterreddit

La Coupe du Monde 1934 est un peu spécial pour le peuple italien, c'est la première des quatre remportées dans l'histoire du pays. Elle se déroulera au Royaume d'Italie, sous le régime dictatorial de Musolini. Les Italiens remporteront donc le trophée face à la Tchécoslovaquie 2-1 après prolongations. 90min s'intéresse aux XI de l'Italie lors de la Coupe du Monde 1934.


Formation : 2-3-5

1. Gardien de buts : Giampiero Combi

Giampiero Combi est considéré comme l'un des meilleurs gardiens de l'histoire du football italien. Il deviendra le premier capitaine de la Nazionale a soulevé la Coupe du Monde en 1934. Il passera l'intégralité de sa carrière à la Juventus : 370 matchs avec les bianconeri.

2. Défenseur central : Eraldo Monzeglio

Eraldo Monzeglio n'aura inscrit aucun but sous le maillot de la Nazionale mais il remportera ce titre de champion du monde en tant que titulaire. Le natif de Vignale Monferrato aura joué l'AS Roma mais aussi à Bologne où il sera champion d'Italie.

3. Défenseur central : Luigi Allemandi

Luigi Allemandi n'a pas connu de nombreuses sélections mais il remportera aussi la première Coupe du Monde de l'histoire de la Nazionale. Il aura notamment joué à la Juventus, l'Ambrosiana-Inter et la Roma.

4. Milieu droit : Attilio Ferraris

Attilio Ferraris a une place spéciale dans le coeur de l'AS Roma : il sera le premier capitaine de l'histoire de la Louve et le premier joueur gialorosso a être sélectionné avec son pays. Il rejoindra ensuite la Lazio Rome.

5. Milieu central : Luis Monti

Luigi Monti dispute la Coupe du Monde en 1930 avec l'Argentine. Il s'était incliné en finale face à l'Uruguay (4-2). Marqué par cet échec, le défenseur décide de se faire naturaliser italien et intègre la Squadra Azzurra quatre ans plus tard. Choix payant : il remporte la Coupe du Monde. Il était considéré comme un joueur très rugueux.

6. Milieu gauche : Luigi Bertolini

Luigi Bertolini est surnommé le « Settepolmoni » (sept poumons) par ses coéquipiers : il ne s'arrête jamais. Il remporte quatre championnats d'Italie de suite avec la Juventus dans les années 30.

7. Attaquant droit : Enrico Guaita

Comme de nombreux de ses coéquipiers, Enrico Guaita est naturalisé italien. Lors de la Coupe du Monde 34, il disputera les 4 derniers matchs, il est donc un protagoniste de la victoire finale. Il marquera face à l'Autriche en demi-finale.

8. Attaquant : Giuseppe Meazza

Giuseppe Meazza, la star de cette équipe. Il débutera en Serie A à 17 ans sous le maillot de l'Inter. Dribbleur, élégant avec le ballon, il inscrira 33 buts en 53 sélections avec l'Italie. Lors de la Coupe du Monde, il marquera deux buts donc un en quart de finale face à l'Espagne. Il meurt en 1979 mais le stade San Siro sera rebaptisé en son nom lorsque l'Inter y jouera. La classe.

9. Attaquant : Angelo Schiavio

Angelo Schiavio, la légende de Bologne. Il y passera l'intégralité de sa carrière. C'est l'homme qui donnera le but victorieux en finale face à la Tchécoslovaquie grâce à une passe de Giuseppe Meazza. Il marquera 4 buts lors de la compétition. Respect Monsieur.

10. Attaquant : Giovanni Ferrari

Giovanni Ferrari, l'homme qui a remporté le scudetto avec trois équipes différentes. Il inscrira 14 buts en 44 sélections avec la Nazionale. Il était considéré comme un joueur complet, un meneur de jeu.

11. Attaquant gauche : Raimondo Orsi

Surnommé "Le Violoniste", Raimondo Orsi est un joueur technique, rapide. Lui aussi est un joueur naturalisé italien. Argentin de naissance, il rejoindre la Nazionale en 1929. En Italie, il ne jouera pour qu'un seul club : la Juventus. Il y remportera 5 scudetti.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce troisième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit