Coupe du Monde 2022

Le XI de l'Espagne championne du monde en 2010

Jean Dubas
Le XI de l'Espagne 2010
Le XI de l'Espagne 2010 /
facebooktwitterreddit

Retour sur la composition type d'une Roja irrésistible durant cette Coupe du monde 2010, le premier sacre mondial d'une Espagne qui a tout raflé sur son passage entre 2008 et 2012. L'apogée du bon vieux 4-3-3 à l'espagnole.

1. Gardien : Iker Casillas

Iker Casillas
San Iker, dernier rempart espagnol en 2010 / Soccrates Images/GettyImages

Que dire de plus sinon une légende. 167 matchs avec la sélection espagnole. Tant de moments marquants pour l'un des plus grands gardiens du monde dont on retiendra notamment ses interventions décisives et désormais cultes face à Robben en finale contre les Pays-Bas.

2. Latéral droit : Sergio Ramos

Sergio Ramos Garcia - Soccer Player
Sergio Ramos, latéral droit espagnol en 2010 / Simon M Bruty/GettyImages

Les plus jeunes l'ont connu en tant que défenseur central emblématique du Real Madrid mais Sergio Ramos a bien fait ses débuts en tant que latéral droit en club comme en sélection. Lors de la Coupe du monde 2010 il est d'ailleurs considéré comme le meilleur joueur du tournoi à son poste et l'un des meilleurs de la compétition.

3. Défenseur central : Gérard Piqué

Gerard Pique
Pique en 2010 / Clive Mason/GettyImages

Titulaire à chaque match de la Coupe du monde 2010, le défenseur catalan aura joué avec Puyol un rôle monstre en formant une charnière centrale quasi imperméable permettant à la Roja et ses artistes devant de prôner son beau jeu en toute sécurité.

4. Défenseur central : Carles Puyol

Carles Puyol
Puyol, leader vocal de cette équipe / Jamie McDonald/GettyImages

On ne le présente plus, le leader de cette équipe d'Espagne et du grand FC Barcelone. Carles Puyol fut donc un temps le meilleur défenseur de la meilleure équipe du monde en club mais aussi en sélection raflant tout sur son passage.

5. Latéral gauche : Joan Capdevila

Joan Capdevila
Joan Capdevila, arrière gauche de cette sélection espagnole / Simon M Bruty/GettyImages

Certains s'en souviennent peut-être avec parcimonie seulement mais avant Jordi Alba, il y a eu Joan Capdevila. Un arrière latéral gauche très offensif réputé pour sa vitesse et ses passes lasers. Un redoutable latéral collant parfaitement au jeu à l'espagnole.

6. Milieu central : Xavi

Xavi Hernandez - Soccer Player
Xavi, maestro espagnol en 2010 / Simon M Bruty/GettyImages

Elu joueur du match contre le Portugal et l'Allemagne. Figurant dans l'équipe type de la FIFA pour le Mondial 2010. Le maestro espagnol

7. Milieu central : Sergio Busquets

Sergio Busquets
Busquets, la rampe de lancement de la Roja / Clive Mason/GettyImages

La rampe de lancement du Barça et de l'Espagne. Un ratisseur hors pair au sommet de son art qui a disputé chaque match de la compétition après avoir fait ses débuts en sélection seulement quelques mois auparavant. Tout simplement l'un des meilleurs milieux de terrain du XXIe siècle.

8. Milieu central : Xabi Alonso

Xabi Alonso
Xabi Alonso incarne la vista du football espagnol / Simon M Bruty/GettyImages

Un indéboulonnable de cette équipe d'Espagne titulaire durant tout le tournoi. Une technique et une vision de jeu au dessus de la moyenne mais aussi un très bon récupérateur et un relanceur hors-pair qui a activement participé au sacre des siens en 2010 en plus d'incarner à merveille la philosophie de jeu espagnole.

9. Ailier droit : Andrés Iniesta

Soccer - UEFA EURO 2012 Qualification - Group I - Scotland v Spain
Iniesta, héros de la finale / Matthew Ashton/GettyImages

Milieu de terrain légendaire du Barça, Andrés Iniesta a disputé cette Coupe du monde en tant qu'ailier droit. Il faut dire qu'il y avait déjà du beau monde au milieu pour le suppléer. Un tournoi grandiose ponctué par le but de la victoire face aux Pays-Bas dans les prolongations.

10. Avant-centre : David Villa

David Villa
David Villa, le serial buteur espagnol / Ezra Shaw/GettyImages

Le meilleur buteur (5) de la compétition à égalité avec Thomas Müller, Wesley Sneijder et Diego Forlan. David Villa était le serial buteur espagnol durant cette compétition et ses réalisations décisives ont porté l'Espagne jusqu'au sacre final.

11. Ailier gauche : Pedro

Pedro Rodriguez Ledesma - Soccer Player
Pedro, dynamiteur espagnol / Simon M Bruty/GettyImages

Pas tout le temps titulaire, Pedro démarre dans le onze de Vicente del Bosque contre l'Allemagne en demi-finale et sera reconduit par le sélectionneur allemand en finale contre les Pays-Bas, préféré à Fernando Torres.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce cinquième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem et Jean Dubas, on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit