Équipe de France

Le XI de l'Equipe de France lors de l'Euro 92

Adrien Barbet
Apr 30, 2021, 10:08 AM GMT+2
Malgré un statut de favori, les Bleus ont déçu à l'Euro 92
Malgré un statut de favori, les Bleus ont déçu à l'Euro 92 / PATRICK HERTZOG/Getty Images
facebooktwitterreddit

En 1992, l'Equipe de France dispute l'Euro 1992 en Suède. Avec 8 victoires en 8 matchs lors des éliminatoires, les Bleus partent favoris de la compétition. En phase de poules, l'équipe de Michel Platini n'arrive pas à jouer son meilleur football et se fait sortir dès le premier tour. Une compétition qui sera considérée comme un fiasco du football français.

1. Gardien : Bruno Martini

FBL-FRA-LIGUE1-MONTPELLIER-CAEN
Bruno Martini était le gardien de l'EDF à l'Euro 92 / PASCAL GUYOT/Getty Images

Le gardien de Montpellier était le titulaire lors de l'Euro 92 en Suède. Malgré son statut de très bon gardien, Bruno Martini ne pourra empêcher la défaite de l'Equipe de France dès les phases de poules, notamment avec un but encaissé lors du dernier match contre le Danemark, futur vainqueur de la compétition à la 78e minute qui élimine les Français.

2. Latéral droit : Manuel Amoros

WORLD CUP-1986-FRA-GERMANY
Manuel Amoros était le capitaine emblématique des Bleus / STAFF/Getty Images

Le capitaine de la France. Le roc. Manuel Amoros, vainqueur de l'Euro 1984 avec les Bleus a désormais le rôle de capitaine dans cette sélection gorgée de grands joueurs.

Malheureusement, le Marseillais n'arrivera pas à réitérer l'exploit et dispute son dernier match international lors de cette compétition. Un adieu amer pour la légende tricolore.

3. Défenseur central : Jean-Philippe Durand

Milieu de terrain de formation, le sélectionneur de l'époque, Michel Platini, le fait jouer dans une défense à 5. Le joueur de l'Olympique de Marseille n'arrivera jamais à trouver ses marques et mettra également un terme à sa carrière suite à la bévue de l'Euro 92.

4. Défenseur central : Basile Boli

Basile Boli
Basile Boli est une légende de l'Olympique de Marseille / Howard Boylan/Getty Images

Un an avant de marquer le but le plus célèbre à Marseille, Basile Boli participe à la compétition avec les Bleus en Suède.

Une année 92 qui commençait bien puisque le défenseur rugueux remporte cette année-là le championnat de France avec l'OM. Basile Boli n'aura pas la même réussite avec sa sélection.

5. Défenseur central : Laurent Blanc

Laurent Blanc of France
Laurent Blanc avec le maillot de l'Equipe de France / Ben Radford/Getty Images

Lors de la saison 1991/1992, Laurent Blanc joue à Naples avec Diego Maradona. Excellent à Montpellier, club dont il est le meilleur buteur, Laurent Blanc commence de plus en plus à reculer.

Formé en tant que milieu de terrain à vocation offensive, le futur vainqueur de la Coupe du Monde 1998 change de poste et occupe un rôle de libéro lors de l'Euro 92.

6. Latéral gauche : Bernard Casoni

Torben Frank, Bernard Casoni
Bernard Casoni lors du match contre le Danemark à l'Euro 92 / Shaun Botterill/Getty Images

Le Marseillais joue sa seule et unique compétition internationale avec l'Equipe de France lors du championnat d'Europe des Nations organisé en Suède.

Le défenseur vient de passer un cap en signant à l'OM et joue ses premiers matchs de Ligue des Champions depuis un an seulement. Un manque d'expérience qui sera révélé lors du tournoi.

7. Milieu défensif : Didier Deschamps

FBL-EURO92-DESCHAMPS
Didier Deschamps lors de l'Euro 92 en Suède / PATRICK HERTZOG/Getty Images

Lui aussi joue sa première grande compétition internationale. Mais Deschamps ne s'arrêtera pas là. Le milieu de terrain est un membre essentiel de l'Équipe de France lors des éliminatoires.

L'actuel sélectionneur des Bleus joue tous les matchs éliminatoires et de l'Euro mais n'arrive pas à laisser son empreinte. Patience, Deschamps laissera une belle trace entre 1998 et 2000.

8. Milieu central : Franck Sauzée

Franck Sauzee and Stefan Schwarz
Franck Sauzée portait le numéro 8 avec les Tricolores / Simon Bruty/Getty Images

Encore un joueur de l'OM, décidément, cette équipe était marseillaise. Le valeureux Franck Sauzée était présent dans l'entrejeu de l'Equipe de France durant cette campagne européenne des Tricolores.

International entre 1988 et 1993, le milieu de terrain n'a malheureusement pas connu la période dorée de la France en compétition internationale.

9. Milieu central : Luis Fernandez

WORLD CUP-1986-FRA-URSS
Luis Fernandez lors d'un match de Coupe du Monde contre l'URSS en 1986 / GEORGES GOBET/Getty Images

Le membre du carré magique des Bleus était lui aussi présent. À ce moment-là, joueur de l'AS Cannes, Luis Fernandez dispute ses derniers matchs en sélection en 1992.

Une sortie pas à la hauteur de sa grandeur et son histoire avec l'Equipe de France qui se terminera sur la plus mauvaise note de sa carrière avec les Bleus.

10. Attaquant : Eric Cantona

CANTONNA-CHAMPIONNAT-GRECE
Eric Cantona n'a jamais réussi à s'imposer comme un taulier avec les Bleus / AFP Contributor/Getty Images

Le King Éric était titulaire lors de cette compétition. Véritable légende de Manchester United et du football français, Cantona n'a jamais su rayonner autant avec l'Equipe de France qu'avec ses clubs.

En 1992, Cantona réalise une exceptionnelle saison avec Leeds et remporte le championnat d'Angleterre. Son rendement ne sera pas le même lors de cet Euro en Suède.

11. Attaquant : Jean-Pierre Papin

WORLD CUP-1986-FRA-BELGIUM
Jean-Pierre Papin était le buteur vedette de l'Equipe de France en 1992 / STAFF/Getty Images

L'un des seuls joueurs qui a fait honneur à la France lors de cet Euro. JPP marquera les deux buts des Bleus, contre la Suède en match d'ouverture et contre le Danemark. Son courage et sa détermination seront salués suite à l'élimination de la France.

Si tous ses coéquipiers avaient mis la même hargne que lui, peut-être que la formation de Platini aurait connu un autre sort.

facebooktwitterreddit