Équipe de France

Le XI de l'Équipe de France à la Coupe du Monde 1978

Steeven Occhipinti
La France a disputé la Coupe du Monde 1978
La France a disputé la Coupe du Monde 1978 /
facebooktwitterreddit

Après avoir manqué les éditions 1970 et 1974, la France fait son retour pour la Coupe du Monde 1978. Entraînés par Michel Hidalgo, les Bleus sont portés par Michel Platini et Dominique Rocheteau. Ils ne parviendront toutefois pas à rejoindre le second tour de la compétition, qui se déroulait en Argentine.


1. Gardien : Jean-Paul Bertrand-Demanes

FBL-WC-1978-FRA-ARG
Jean-Paul Bertrand-Demanes était le portier titulaire pour cette Coupe du Monde. / -/GettyImages

Doublure d'André Rey, Jean-Paul Bertrand-Demanes se retrouve propulsé au poste de numéro 1 pour cette Coupe du Monde 1978. En effet, l'habituel titulaire se blesse pour la compétition. Il ne jouera toutefois que deux rencontres dans cette phase de poules.

Lors du deuxième match contre l'Argentine, celui qui a passé toute sa carrière au FC Nantes se blesse, juste avant l'heure de jeu, en heurtant son poteau. Il cédera sa place à Dominique Baratelli et ne pourra pas revenir pour le troisième match de cette Coupe du Monde.

2. Latéral droit : Gérard Janvion

Pour cette Coupe du Monde 1978, Gérard Janvion se retrouvait au poste de latéral droit. Grand nom de l'AS Saint-Étienne, avec plus de 300 rencontres disputées, le défenseur tricolore dispute deux des trois rencontres de la phase de poules.

Capé à 40 reprises, Gérard Janvion sera remplacé, pour le deuxième match, par un certain Patrick Battiston. C'est ce dernier qui lui prendra sa place dans ce couloir droit lors des prochaines échéances des Bleus.

3. Défenseur central : Marius Trésor

FOOTBALL-WORLD-CUP-QUALIFICATIONS
Marius Trésor en a joué des matches avec les Bleus. / -/GettyImages

C'était le capitaine des Bleus pour cette édition. Marius Trésor est d'ailleurs le seul joueur tricolore à avoir disputé toutes les minutes de cette Coupe du Monde. Il faut dire que l'on parle de l'une des plus grandes légendes de l'histoire de l'Équipe de France.

Marius Trésor a disputé près de 65 matches avec les Bleus ! Présent dans cette équipe de 1971 à 1983, il a toujours su répondre présent. L'une des valeurs sûres de l'effectif de Michel Hidalgo.

4. Défenseur central : Christian Lopez

Il n'était pas parti pour être titulaire au sein de la charnière centrale. C'est Patrice Rio qui débute cette Coupe du Monde. Il commet toutefois une erreur qui coûte cher contre l'Italie. Michel Hidalgo choisit alors d'aligner Christian Lopez.

Celui qui a porté le maillot de l'AS Saint-Étienne à 453 reprises jouera les deux matches suivants, en tant que titulaire. Il s'offrira même un but lors de la victoire des siens, contre la Hongrie, durant la troisième rencontre.

5. Latéral gauche : Maxime Bossis

FBL-FFF-BOSSIS
Maxime Bossis est l'un des grands noms de l'histoire des Bleus. / STRINGER/GettyImages

Maxime Bossis en a disputé des grandes compétitions avec les Bleus ! Il a d'abord disputé la Coupe du Monde 1978. Celui qui a connu près de 76 caps avec la France était alors le titulaire au poste de latéral gauche. Il a pu jouer les deux premiers matches dans cette compétition.

Comme Marius Trésor, il sera titulaire encore de longues années dans cette défense mise en place par Michel Hidalgo. Il reste l'un des très grands noms de l'histoire des Bleus !

6. Milieu central : Henri Michel

FBL-WC-1978-FRA-ITA
Henri Michel restait important avec les Bleus. / -/GettyImages

Avant de connaître une très longue carrière d'entraîneur, Henri Michel restait un cadre des Bleus. Le milieu de terrain était d'ailleurs présent pour cette Coupe du Monde 1978. Il restait très important dans l'entrejeu de Michel Hidalgo.

Titularisé lors des deux premières rencontres de la compétition internationale, il ne disputera pas la dernière, face à la Hongrie. Pas de quoi remettre en cause le statut de celui qui a connu 58 sélections avec la France.

7. Milieu central : Dominique Bathenay

Dominique Bathenay n'est pas le plus connu de cette équipe présente à la Coupe du Monde 1978. Il a disputé près de 20 matches, durant sa carrière, avec les Bleus. C'est d'ailleurs la seule grande compétition jouée avec sa sélection nationale.

Revenant de blessure pour le premier match, il laisse sa place à Jean-Marc Guillou. Il retrouve toutefois sa place pour la rencontre suivante et restera dans le onze de départ pour ces deux matches de poules.

8. Milieu offensif : Michel Platini

FBL-WC-1978
Michel Platini était déjà présent avec les Bleus. / -/GettyImages

Bien évidemment, on retrouve Michel Platini dans le onze de départ des Bleus. Faisant partie des plus grandes légendes de cette sélection nationale, il est sans grande surprise titularisé lors des deux premières rencontres de cette Coupe du Monde.

C'est d'ailleurs Michel Platini qui permet aux Bleus d'égaliser contre l'Argentine, lors du deuxième match. Pour la dernière rencontre contre la Hongrie qui n'a plus d'enjeu, le célèbre milieu offensif ne disputera qu'une seule période.

9. Ailier droit : Dominique Rocheteau

On parle également de l'un des très grands noms de l'histoire du football tricolore. Dominique Rocheteau faisait partie de l'effectif de la France pour cette Coupe du Monde 1978. Non utilisé lors du premier match, il reviendra pour la rencontre contre l'Argentine.

Après la défaite et l'élimination prématurée, il reste tout de même présent dans le onze de départ pour le dernier match. Dominique Rocheteau s'offrira d'ailleurs le dernier but tricolore dans cette Coupe du Monde.

10. Ailier gauche : Didier Six

Didier Six
Didier Six a une belle histoire avec les Bleus. / Getty Images/GettyImages

C'est lui qui permet aux Bleus d'inscrire l'un des buts les plus rapides en Coupe du Monde, lors de la première rencontre contre l'Italie. Peu après l'engagement, Didier Six déborde et permet à Bernard Lacombe de marquer. Il sera également titularisé lors du match suivant.

Il forme un trio offensif très célèbre en France, avec Rocheteau et Lacombe. L'ailier gauche aura tout tenté pour aider les Bleus à rejoindre le tour suivant dans cette Coupe du Monde.

11. Attaquant : Bernard Lacombe

Enfin, on termine avec Bernard Lacombe à la pointe de cette attaque. Comme on a pu le dire au préalable, l'attaquant tricolore a inscrit un but très rapide dans cette Coupe du Monde, lors du premier match contre l'Italie.

Cela ne sera toutefois pas suffisant pour permettre à la France de se qualifier ! Ne jouant pas le dernier match de cette Coupe du Monde, celui qui compte 38 sélections avec les Bleus reviendra tenter sa chance quatre ans plus tard.

facebooktwitterreddit