Coupe du Monde 2022

Le XI de l'Allemagne (RFA) à la Coupe du monde 1990

Steeven Occhipinti
L'Allemagne de l'Ouest a remporté le trophée en 1990.
L'Allemagne de l'Ouest a remporté le trophée en 1990. /
facebooktwitterreddit

En cette année 1990, c'est l'Allemagne de l'Ouest qui parvient à s'offrir la Coupe du Monde, qui se déroulait en Italie. Pour obtenir son troisième sacre mondial, la Mannschaft est venue à bout de l'Argentine, grâce à un penalty d'Andreas Brehme. Retour sur le XI type de la sélection allemande au cours de cette compétition.


1. Gardien : Bodo Illgner

1990 FIFA World Cup - West Germany vs. England
Bodo Illgner a sorti le grand jeu contre l'Angleterre. / Jean-Yves Ruszniewski/GettyImages

C'est Bodo Illgner qui gardait les buts de cette sélection, lors de la Coupe du Monde 1990. Celui qui évoluait alors au FC Cologne a fait très forte impression tout au long de la compétition. Il a notamment pu stopper un penalty, lors de la séance de tirs au but, en demi-finale, contre l'Angleterre.

Le portier allemand gardera sa cage inviolée lors de la finale, face à l'Argentine. Et c'est la première fois qu'un gardien parvient à le faire lors d'une finale de Coupe du Monde. Bodo Illgner reste donc dans l'histoire de cette compétition.

2. Latéral droit : Thomas Berthold

Thomas Berthold
Thomas Berthold jouait dans le couloir droit. / Alessandro Sabattini/GettyImages

Pour cette compétition, Franz Beckenbauer pouvait compter sur une défense particulièrement solide. Sur le flanc droit, l'Allemagne de l'Ouest pouvait notamment s'appuyer sur Thomas Berthold. Il participait déjà à sa deuxième Coupe du Monde.

Finaliste quatre ans plus tôt, il comptait faire mieux en Italie. Et il est parvenu à le faire avec ses coéquipiers ! Il a pu le réaliser dans un endroit qu'il connaissait très bien, puisque la finale avait lieu à Rome et qu'il évoluait du côté de l'AS Roma durant cette période.

3. Défenseur central : Klaus Augenthaler

Klaus Augenthaler
Klaus Augenthaler a été précieux dans la charnière centrale. / Alessandro Sabattini/GettyImages

En 1986, Klaus Augenthaler était loin d'être indispensable avec sa sélection. Il n'avait alors disputé que deux matches lors de cette Coupe du Monde. Il a débarqué avec un tout nouveau statut, quatre ans plus tard. Il n'a raté aucun match au sein de la charnière centrale de la Mannschaft.

Il n'était pas forcément étranger à l'excellente prestation de la défense allemande. Celui qui a joué toute sa carrière au Bayern Munich a été l'un des grands artisans de son seul sacre obtenu en sélection.

4. Défenseur central : Jürgen Kohler

Jurgen Kohler
Jürgen Kohler complétait la charnière centrale. / Shaun Botterill/GettyImages

C'est lui qui était aligné à côté de Klaus Augenthaler au sein de la charnière centrale. Et comme son compère, Jürgen Kohler a très vite été intraitable dans l'arrière-garde allemande. Capé à 105 reprises avec la Mannschaft, il a sorti le très grand jeu.

Il est d'ailleurs bon de rappeler qu'il ne disputait que sa première Coupe du Monde. Jürgen Kohler ne pouvait donc rêver mieux pour faire ses débuts dans la compétition de football la plus attendue !

5. Latéral gauche : Andreas Brehme

Andreas Brehme, Diego Armando Maradona
Andreas Brehme a pu marquer le seul but de la finale. / Alessandro Sabattini/GettyImages

Enfin, c'est Andreas Brehme qui complète cette défense allemande. Andreas Brehme était aligné dans le couloir gauche. Il fait partie des noms les plus connus de cette sélection. Il faut dire qu'il s'est mis en évidence lors de la finale de cette Coupe du Monde 1990.

C'est lui qui a inscrit le seul but du match. Il inscrit son penalty et a permis à sa sélection de remporter un troisième grand titre. De quoi lui faire une place parmi les plus grandes légendes de cette sélection.

6. Milieu défensif : Guido Buchwald

World Cup Football
Guido Buchwald était précieux devant la défense. / Jean-Yves Ruszniewski/GettyImages

Aligné juste devant la défense, Guido Buchwald s'est montré indispensable au cours de cette Coupe du Monde 1990. Ce n'est pas pour rien qu'il a pu disputer tous les matches de cette compétition. Et il a eu du travail, notamment en finale face à l'Argentine.

Il se devait de marquer un certain Diego Maradona. Et Guido Buchwald s'en est très bien sorti ! L'Argentine ne s'est montrée que très peu dangereuse devant le but allemand. Il peut donc être particulièrement fier de son parcours, en Italie !

7. Milieu central : Thomas Hassler

Thomas Hassler
Thomas Hassler jouait pour l'Allemagne de l'Ouest en 1990. / Alessandro Sabattini/GettyImages

C'est un joueur de très grand talent qui prenait place dans l'entrejeu de l'Allemagne de l'Ouest. Thomas Hassler a disputé cinq rencontres dans cette compétition. Il a notamment pu jouer la finale de la Coupe du Monde 1990.

Il fait partie des éléments qui ont connu plus de 100 caps avec l'Allemagne. Il remportera d'ailleurs l'Euro près de six ans plus tard. De quoi lui offrir un palmarès bien garni.

8. Milieu central : Lothar Matthäus

Lothar Matthaus
Lothar Matthäus était le capitaine de cette sélection. / GERARD CERLES/GettyImages

C'est l'une des plus grandes légendes de la sélection allemande. Lothar Matthäus disputait déjà sa troisième Coupe du Monde, alors qu'il n'avait que 29 ans. Il est d'ailleurs le capitaine de cette sélection nationale. Il a également remporté le Ballon d'Or lors de cette année 1990.

C'est donc tout logiquement que Lothar Matthäus était présent dans l'entrejeu de la sélection allemande.

9. Milieu central : Pierre Littbarski

C'est Pierre Littbarski qui complétait le milieu de terrain. Il a d'ailleurs choisi de prendre sa retraite internationale juste après cette compétition. Quoi de mieux que de le faire avec un titre de champion du monde obtenu ?

Finalement, il aurait connu 73 caps avec l'Allemagne de l'Ouest. Il compte même près de 18 buts. Un très beau bilan pour celui qui a passé une saison du côté du RC Paris.

10. Attaquant : Rudi Völler

1990 FIFA World Cup - Colombia vs. West Germany
Rudi Völler obtient le penalty en finale. / Jean-Yves Ruszniewski/GettyImages

Il fait partie des grands noms de l'histoire du football allemand. Auteur de trois buts lors de la phase de poules de cette Coupe du Monde 1990, Rudi Völler sera toutefois expulsé en huitième de finale. Il ne fait donc son retour qu'en demi-finale.

Et Rudi Völler se montre, une nouvelle fois, décisif. Il obtient le penalty, en finale, qui permettra à Andreas Brehme d'offrir le titre de champion du monde à l'Allemagne de l'Ouest.

11. Attaquant : Jürgen Klinsmann

GERMANY V BOLIVIA
Jürgen Klinsmann a disputé la Coupe du Monde 1990. / Shaun Botterill/GettyImages

Et c'est Jürgen Klinsmann qui était le dernier membre de cette équipe. Il accompagnait Rudi Völler en attaque. On parle d'un élément qui a tout de même marqué trois buts dans cette Coupe du Monde, dont un en huitième de finale contre les Pays-Bas.

Comptant près de 108 sélections et 47 buts avec sa sélection nationale, Jürgen Klinsmann sera parvenu à remporter son premier grand titre, avant un nouveau succès, durant l'Euro, six ans plus tard.

facebooktwitterreddit