Ligue des Champions

Le Top 6 des belles surprises de la phase de groupes de Ligue des Champions

Olivier Halloua
Le Red Bull Salzburg fait partie des belles surprises de la phase de groupes de C1.
Le Red Bull Salzburg fait partie des belles surprises de la phase de groupes de C1. / Guenther Iby/GettyImages
facebooktwitterreddit

Comme chaque saison, la Ligue des Champions a son lot de surprises. Et lors de cet exercice 2021/2022, six formations ont surpris par leurs prestations. Cinq qualifiés et un repéché en Europa League, tous ces clubs ressortent grandis d'une phase de poules encourageante. Des belles surprises à confirmer en 2022.


6. Sheriff Tiraspol

Sébastien Thill célébré
Le Sheriff Tiraspol célèbre le but de Sébastien Thill. / Alessandro Sabattini/GettyImages

Quelle épopée pour le Sheriff Tiraspol ! Après avoir triomphé en barrages pour rejoindre la phase de poules, le champion de Moldavie a découvert la Ligue des Champions, une première pour un club moldave. Et d'entrée, le petit poucet a battu le Shakhtar Donetsk (2-0). La suite est encore plus dorée, avec un succès contre le Real Madrid au Santiago Bernabeu (1-2). Une des plus belles performances de cette saison. Derrière, l'effet de surprise s'est estompé et l'écurie moldave clôture sa campagne à la troisième place. Direction la Ligue Europa !

5. Sporting Portugal

Bruno Tabata
Le Sporting Portugal a réussi à arracher la deuxième place à Dortmund. / Soccrates Images/GettyImages

Tout a pourtant très mal débuté. Un revers humiliant contre l'Ajax Amsterdam (1-5) à domicile. Le déplacement au Borussia Dortmund s'est terminé par une défaite difficile à avaler (1-0). Derrière, le Sporting Portugal n'a pas paniqué. Une raclée aller (1-4) et retour (4-0) contre le Besiktas l'a remis dans le droit chemin. L'écurie portugaise a ensuite signé le gros coup contre le BVB (3-1) en cinquième journée. Une victoire qui leur a ouvert les portes des huitièmes de finale. Un parcours exaltant contre des habitués de la C1.

4. Benfica Lisbonne

Julian Weigl et Nicolas Otamendi
Le Benfica Lisbonne a éliminé le FC Barcelone. / Quality Sport Images/GettyImages

Personne ne leur donnait la moindre chance en début de saison. Tomber avec le Bayern Munich et le FC Barcelone ne laissait que peu de chances sur le papier. Or, dès la deuxième journée, le Benfica Lisbonne signe un gros coup. Un succès 3-0 contre le Barça qui leur entrouvre les portes des huitièmes de finale. Au retour, le déplacement en Catalogne s'est même clôturé par un solide 0-0. Enfin, pas question de laisser la moindre chance aux Blaugrana de se qualifier avec une dernière victoire contre le Dynamo Kiev (2-0). La défense de fer lisboète n'a bronché que contre le Bayern.

3. Red Bull Salzbourg

Les joueurs du RB Salzbourg.
Le RB Salzbourg s'est qualifié pour la première fois. / JOE KLAMAR/GettyImages

Le Red Bull Salzbourg a signé une demi-saison historique. Pour la première fois de son histoire, le club autrichien jouera la phase d'élimination directe. Menés par le terrible Kari Adeyemi, le club satellite du RB Leipzig a réussi à l'emporter contre le LOSC (1-0), le FC Séville (1-0) et Wolsburg (3-1). 100% de succès à domicile en Ligue des Champions, puis un autre point décroché contre les Andalous. Un parcours déjà exemplaire pour une formation non programmée pour de telles échéances.

2. LOSC

Burak Yılmaz
Burak Yılmaz, héros de cette remontée Lilloise. / Thomas Eisenhuth/GettyImages

Qui aurait misé sur une telle remontée ? Après trois journées, le LOSC n'avait toujours pas remporté la moindre rencontre. Deux déceptions à domicile avec des 0-0 douloureux. Pourtant, les Lillois ont réussi à se relancer. Il fallait l'emporter à Séville pour espérer. Lille l'a fait, contre toute attente (1-2). Derrière, les Nordistes ne s'arrêtaient pas en si bon chemin. Un succès contre Salzbourg (1-0) puis un succès retentissant à Wolfsburg (1-3) leur ont permis d'arracher la première place. Une remontada inattendue et historique. Première participation aux 8èmes depuis 2007 pour les Dogues.

1. Ajax Amsterdam

Sébastien Haller
Sébastien Haller a mené l'Ajax vers les succès. / BSR Agency/GettyImages

Cet Ajax rend dingue. Le club termine sa phase de poules avec les fameux dix-huit points. Aucune fausse note. Pourtant, trois gros déplacements les attendaient. Dortmund, le Sporting Portugal et Besiktas. Ces formations ont pris la foudre face à la formation d'Erik Ten Hag. Evidemment, tous se souviennent de ce succès tonitruant des Néerlandais au Signal Iduna Park (1-3). Un revers qui a éliminé le BVB. Comment ne pas citer l'acteur principal de cet exploit ? Sébastien Haller boucle cette phase de groupes avec dix buts. Il pourrait déjà battre le record du nombre de buts en une édition : onze, détenu par Mohamed Salah. L'international Ivoirien a marqué lors des six rencontres de poules, il est le second à le faire depuis Cristiano Ronaldo.

facebooktwitterreddit