Équipe de France

Le retour de Karim Benzema a "déséquilibré tactiquement" les Bleus selon Olivier Giroud

Hubert De Thé
facebooktwitterreddit

Si Olivier Giroud assure que le retour du Madrilène a, selon lui, perturbé le jeu des Bleus, il promet cependant n'avoir aucun problème avec ce dernier. Selon lui, il aurait en fait fallu plus de temps pour intégrer Karim Benzema dans le collectif tricolore.


La déclaration de l'ancien attaquant de Montpellier risque de faire couler beaucoup d'encre. Les fans de Karim Benzema y verront peut-être une attaque contre leur idole. Dans son autobiographie qui sortira très bientôt, Olivier Giroud revient sans détours sur l'épisode du dernier Euro et le retour de KB9.

"Je me suis dit à moi-même : si Karim revient, tu es grillé"

Olivier Giroud

À cette occasion, l'attaquant du Milan A.C s'est confié au média britannique The Athletic qui a également publier des passages de son autobiographie à paraître bientôt. D'après ce dernier, la présence de Karim Benzema a effectivement perturbé l'équilibre au sein de l'Équipe de France en créant "un déséquilibre tactique".


"Benzema a créé un déséquilibre tactique dans notre jeu. Ce n'était pas sa faute, mais c'était douloureusement évident. Nous avons perdu notre force collective. Ce déséquilibre soudain a perturbé l'équipe" précise ensuite l'ex Gunner dans des propos traduits par RMC.

"Nous aurions eu besoin de temps pour progresser avec lui avant l'Euro"

Le Champion du Monde 2018 se défend cependant de toute attaque personnelle contre le buteur du Real Madrid.

"Entre lui et moi, il n'y a jamais eu de problème, glisse-t-il. Je dois être clair là-dessus. Je n'ai jamais eu de problème avec lui. J'ai passé du temps en équipe nationale avec lui avant 2015. Nous avons joué ensemble la Coupe du monde 2014 et l'Euro 2012. J'aime jouer avec lui sur un terrain"

D'après le buteur de l'AC Milan, le problème vient plutôt du fait que l'arrivée de Karim Benzema s'est sans doute faite trop tard, quelques semaines seulement avant le début de l'Euro.

"Nous aurions eu besoin de temps pour progresser avec lui avant l'Euro. Je pense d'ailleurs que cela s'est vu en Ligue des Nations, l'équipe s'est améliorée et les choses se passent bien pour la France", conclut ainsi le natif de Chambéry.

Chacun jugera du bien fondé des déclarations d'Olivier Giroud et de leur timing désormais.

facebooktwitterreddit