Real Madrid

Le Real Madrid ne fera pas appel après le tirage au sort de Ligue des Champions

Quentin Gesp
Florentino Pérez et le Real Madrid ne feront pas appel auprès du TAS.
Florentino Pérez et le Real Madrid ne feront pas appel auprès du TAS. / Soccrates Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Passablement énervé après le nouveau tirage au sort de Ligue des Champions, le Real Madrid ne fera pas appel après le second tirage. Le Real affrontera bien le PSG en huitièmes de finale.


PSG-Real aura bien lieu. Fous de rage après l'annonce d'un second tirage, le Real Madrid a finalement hérité du Paris Saint-Germain en huitièmes de finale de Ligue des Champions. Le club madrilène, 13 fois champion d'Europe, avait initialement tiré Benfica comme adversaire en huitièmes. Avant que l'UEFA ne commette une erreur au tirage, tirant Manchester United comme adversaire de Villarreal. Une donnée impossible puisque les deux clubs s'étaient déjà affrontés en phase de poules.

Si le Real Madrid avait demandé à l'UEFA de ne pas être de nouveau tiré au sort, la bévue ayant été commise avant que le tirage au sort ne soit faussé, elle n'avait pas obtenu gain de cause. Sur la chaîne officielle du club Emilio Butragueño, directeur de la communication du club, avait qualifié de "surprenant" et de "lamentable" ce souci au niveau du tirage au sort.

"Nous affrontons ce duel avec ambition, nous sommes conscients de ce que signifie cette compétition pour le club et ses supporters."

Emilio Butragueño, à Real Madrid TV

Le Real ne fera pas appel

Si l'hypothèse d'un appel du tirage au sort devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) avait été un temps évoquée, elle a été balayée ce lundi par le quotidien AS, très bien informé sur le Real Madrid. Le quotidien reprend les mots de Butragueño et affirme ce lundi soir que le club madrilène attend le PSG avec "confiance de passer et d'être présent en quarts de finale".

Plus tôt dans l'après-midi, différents médias espagnols rapportaient qu'en interne le Real Madrid avait attribué le sobriquet de "vergüefa" aux organisateurs du tirage au sort. Un mot mêlant "honte" et "UEFA". AS révèle en revanche qu'un courrier a été adressé à l'UEFA dans lequel le club madrilène emploie le mot "inadmissible" pour qualifier le second tirage au sort, en parlant de "falsification évidente et flagrante" du tirage.

facebooktwitterreddit