mainstories

Le président du Paris FC en remet une couche sur l'OL et Jean-Michel Aulas

Olivier Halloua
Jean-Michel Aulas
Jean-Michel Aulas / John Berry/GettyImages
facebooktwitterreddit

Pierre Ferracci en remet une couche sur Jean-Michel Aulas. Les deux président s'écharpent autour de la responsabilité des événements du Paris FC - Olympique Lyonnais en Coupe de France. Des supporters lyonnais ont eu encore des comportements dangereux.


Pierre Ferracci remet Jean-Michel Aulas devant ses responsabilités. Le président du Paris FC fustige encore l'Olympique Lyonnais et ses supporters pour leur attitude. Désormais, l'homme de 69 ans appelle son homologue parisien à faire le ménage dans ses groupes d'Ultras. Une position que le populaire directeur de l'OL ne semble pas entendre.

Un communiqué qui ne passe pas

L'un comme l'autre s'échange les coups médiatiques sans répit. "On s’est vu avec le délégué. Il cherchait encore par tous les moyens à fuir ses responsabilités. Je lui ai dit : "prends tes responsabilités et fais la même chose que Leproux au PSG". Mais il n’y a qu’à voir le brillant communiqué que Jean-Michel Aulas a sorti. Il interdit ses ultras de déplacement. Mais pourquoi ne les interdit-il pas du stade ? Ça dévalue totalement son communiqué. Tous les supporters de Lyon qui ont pris leurs billets en parcage visiteur sont tracés, on a leur adresse électronique. C’est simple de les retrouver. Si les Bad Gones et Lyon 1950 ne veulent pas faire le ménage dans leurs rangs, il faut interdire ces deux groupes. Déjà, je considère qu’ils n’auraient jamais dû mettre les pieds à Paris et à Charléty", déclare Ferracci au Parisien.

Pour l'heure, aucune décision n'a été entreprise suite au fiasco de cette rencontre de Coupe de France. Au retour des vestiaires, des mouvements de foules et des fumigènes sont partis du parcage visiteur. Des violences ont éclatées, obligeant les familles venues voir le match à se réfugier sur la pelouse.

facebooktwitterreddit