Paris Saint-Germain

Le président du Collectif Ultras Paris répond au tacle de Christophe Galtier sur l'ambiance au Parc des Princes

Quentin Gesp
Christophe Galtier avait adressé un petit tacle sur l'ambiance au Parc des Princes
Christophe Galtier avait adressé un petit tacle sur l'ambiance au Parc des Princes / BERTRAND GUAY/GettyImages
facebooktwitterreddit

Fraîchement nommé à la tête du Paris Saint-Germain, Christophe Galtier s'est déjà attiré les foudres de certains supporters parisiens. Le président du Collectif Ultras Paris (CUP) a répondu à l'entraîneur venu de l'OGC Nice.

Il n'aura pas fallu longtemps pour que les premières frictions apparaissent dans la version "new look" du Paris Saint-Germain. Officiellement intronisé entraîneur du club de la capitale, Christophe Galtier a déjà suscité les premières critiques des supporters.

En cause, une petite phrase qui n'est pas passée inaperçue auprès des observateurs. Dans une interview pour les canaux officiels du club, Christophe Galtier a ainsi lâché : "Ce n’est peut-être pas l’endroit où il y a la plus grosse ambiance, mais c’est sûrement un des stades qui marque le plus, avec sa beauté et son nom : le Parc des Princes. Est-ce que sur le terrain on aura des princes ? J’espère qu’on aura avant tout des joueurs de très haut niveau et investis."

Une phrase "inutile" pour le président du CUP

Une petite phrase qui n'a visiblement pas plu aux supporters parisiens. Dès lors, dans un entretien accordé au Parisien, Romain Mabille, le président du Collectif Ultras Paris (CUP) a réagi, faisant part de son étonnement. "Quand il dit que l’ambiance du Parc n’est peut-être pas une des meilleures de France, il connaît la portée de ces mots, il aurait pu s’en abstenir. On tâchera de le faire changer d’avis. Mais dire ça, c’est maladroit. Ses autres propos sur le Parc, sur l’institution, ça compense. Sur ses deux derniers postes, il a aussi toujours respecté le PSG, donc c’est dommage qu’il ait gâché ça avec une phrase. C’était inutile et blessant."

Une phrase évidemment rattachée aux origines marseillaises de l'ancien entraîneur de l'OGC Nice. Une chose est sûre : un futur rempli de succès devrait rapidement faire oublier cette petite pique.

facebooktwitterreddit