Europa League

Le président de Francfort furieux contre le choix du stade de Séville pour accueillir la finale de l'Europa League

Olivier Halloua
Peter Fischer a allumé l'attribution de la finale de Ligue Europa.
Peter Fischer a allumé l'attribution de la finale de Ligue Europa. / Alex Grimm/GettyImages
facebooktwitterreddit

Après le sacre de l'Eintracht Francfort en finale de Ligue Europa, le président de l'écurie germanique a allumé l'UEFA sur l'attribution de l'événement à Séville. Pour Peter Fischer, l'enceinte andalouse était beaucoup trop petite pour l'occasion.


Voilà une déclaration qui risque de créer un nouveau cirque médiatique.... Peter Fischer a complètement vrillé deux heures avant le sacre de son équipe en Ligue Europa face aux Rangers FC (1-1p). Le président de l'Eintracht Francfort a pris la parole pour exprimer sa joie avant la rencontre mais pas que... Il a profité de cette couverture de la presse pour tailler un beau costard à l'UEFA sur l'organisation de la finale.

Un stade "Mickey Mouse" pour Francfort

En zone mixte, il a lâché les chevaux. "200.000 fans voulaient être ici aujourd'hui. Mais 190.000 sont tristes parce que nous jouons dans ce stade Mickey Mouse", a scandé un Fischer particulièrement remonté.

On estime en effet qu'une centaine de milliers de supporters du clubs ont fait le déplacement jusqu'à Séville pour cette rencontre. Or, seuls 10 000 d'entre eux ont eu le droit d'obtenir un billet. Même constat pour l'opposition écossaise. Le Estadio Ramón Sánchez Pizjuán affiche une capacité de 43 883 place seulement. Même si l'ambiance était bien au rendez-vous, la fête aurait pu être plus scintillante dans une enceinte plus grande.

facebooktwitterreddit