Euro 2020

Le plan B de l'UEFA pour maintenir l'Euro 2020

Matthieu Agro
La 16e édition du Championnat d'Europe des nations va sans connaître une compétition bouleversée par les mesures sanitaires
La 16e édition du Championnat d'Europe des nations va sans connaître une compétition bouleversée par les mesures sanitaires / Dean Mouhtaropoulos/Getty Images
facebooktwitterreddit

Selon les informations du Daily Mail, l'UEFA pourrait prochainement décider de réduire l'organisation de l'Euro 2020. La compétition ne se déroulerait, du fait de la pandémie de coronavirus, plus que dans quatre villes.


Coûte que coûte, l'UEFA continue de s'acharner vers un maintien de l'Euro 2020, qui doit se dérouler du 11 juin au 11 juillet prochain dans douze pays. Pourtant, la situation sanitaire actuelle, en régression, semble pousser à une réorganisation de la compétition.

Selon le Daily Mail, l'UEFA envisage plusieurs alternatives, dont celle de réduire le nombre de pays organisateurs. De douze, on passerait donc à quatre nations : l'Allemagne, le Portugal, la Russie, et l'Angleterre, malgré le variant de la Covid-19, qui a poussé à un strict confinement outre-Manche.

Une réponse pour avril

Dans cette configuration, il y aurait donc la volonté de voir moins de déplacements à travers l'Europe pour les équipes, et donc moins de risques de propagation du virus qui pourrait entraver la compétition. Wembley serait donc le stade annoncé pour accueillir les demies et la finale de l'Euro.

Alexander Ceferin, président de l'UEFA, a d'ailleurs affirmé cette semaine que les pays hôtes ont jusqu'au mois d'avril pour livrer leur décision finale concernant l'accueil de la compétition. Malgré l'ampleur de la situation, l'UEFA souhaite, en préservant la multiplication des pays organisateurs, conserver l'esprit du format initial jusqu'au bout.

facebooktwitterreddit