Équipe de France

Le pire XI de l'histoire de l'Équipe de France

Adrien Barbet
Marc Planus, Julien Faubert, Steve Savidan.
Marc Planus, Julien Faubert, Steve Savidan. / Getty Images
facebooktwitterreddit

Si l'Équipe de France regorge de joueurs talentueux qui ont porté son maillot, certains sont considérés comme des flops. Entre carrières ratées, prestation catastrophique, talents gâchés et entrée en jeu pour quelques secondes, voici le pire XI de l'histoire des Bleus.


1. Gardien : Stéphane Porato

Stéphane Porato, équipe de france
Stéphane Porato lors d'un entraînement avec les Bleus / PHILIPPE DESMAZES/Getty Images

L'ancien "nouveau Barthez" est le gardien de notre équipe. Entre exclusions pour avoir insulté un arbitre ou résiliation de contrat à cause d'une embrouille avec Didier Deschamps, Porato a tout connu.

Notamment une sélection en Équipe de France face à la Croatie en 1999. L'ancien joueur de l'AS Monaco sera finalement appelé pour jouer avec l'Équipe de France de football de plage.

2. Latéral droit : Rod Fanni

Rod Fanni, OM
Rod Fanni avec le maillot de l'Olympique de Marseille. / Matthew Ashton - AMA/Getty Images

Certainement l'un des noms les plus clinquants de ce XI. Grâce à ses bonnes saisons à Rennes, Rod Fanni a réussi à intégrer le groupe de l'Équipe de France de Raymond Domenech.

Auteur de 5 sélections peu convaincantes en un an et demi, le défenseur ne sera plus jamais rappelé après un très mauvais match face à la Norvège en 2010 (défaite des Bleus 2-1).

3. Défenseur central : Marc Planus

Marc Planus, Bordeaux
Le défenseur a passé 26 ans chez les Girondins de Bordeaux. / John Berry/Getty Images

Le Bordelais a bel et bien connu une sélection avec les Bleus. Le défenseur central qui a passé toute sa carrière aux Girondins de Bordeaux a remplacé Eric Abidal lors d'un match de préparation pour la Coupe du monde 2010 contre la Tunisie (1-1). Il sera même du voyage en Afrique du Sud.

4. Défenseur central : Pascal Chimbonda

PASCAL CHIMBONDA, équipe de france
Pascal Chimbonda met un terme à sa carrière en 2019 à Ashton Town en D10 anglaise. / David Ashdown/Getty Images

Celui qui est plus connu pour avoir été parodié par les Guignols de l'info a eu une sélection en Équipe de France. Lors du match amical France - Danemark en 2006 (victoire 2-0 de la France ), l'ancien défenseur passé notamment par 15 clubs dans sa carrière remplace Willy Sagnol à la 88e minute.

5. Latéral gauche : Franck Jurietti

Franck Jurietti, équipe de France
Franck Jurietti a le record de la plus courte carrière internationale avec cinq secondes de jeu. / FILIPPO MONTEFORTE/Getty Images

Si son passage avec les Girondins de Bordeaux est plus que correct, Franck Jurietti est rentré dans l'histoire. Un soir de 12 octobre 2005 la France écrase Chypre 4-0. Le sélectionneur des Bleus Raymond Domenech a décidé de faire rentrer le défenseur pour seulement 5 secondes. Une prouesse qui reste jusqu'ici inégalée.

6. Milieu : Marvin Martin

French midfielder Marvin Martin (R) cele
Franck Ribéry et Marvin Martin face à l'Ukraine. / SERGEI SUPINSKY/Getty Images

Le nouveau Zidane. Voilà le surnom que l'on a donné à Marvin Matin après un doublé face à l'Ukraine pour sa première sélection. ZZ avait réussi la même face à la République Tchèque. Aujourd'hui, l'ancien international cire le banc à Chambly en Ligue 2. Triste déchéance pour un joueur qu'on voyait aller si haut.

7. Milieu : Julien Faubert

French midfielder Julien Faubert (R), vi
Julien Faubert lors de sa seule sélection. / OLIVIER LABAN-MATTEI/Getty Images

Assurément le nom de plus évident de ce XI. Considéré par beaucoup comme la plus grosse fraude du football français. L'ancien joueur des Girondins de Bordeaux a tout de même réussi à signer au Real Madrid, même s'il n'a joué que 52 minutes en six mois.

Auteur d'une seule sélection en 2006 face à la Bosnie-Herzégovine, le défenseur inscrit même le but de la victoire à la 91e minute.

8. Milieu : Charles N'Zogbia

Charles N'Zogbia, Equipe de France
Charles N'Zogbia avec le maillot des Bleus. / FRANCK FIFE/Getty Images

Très souvent blessé, Charles N'Zogbia aurait pu avoir une bien plus belle carrière. Le milieu de terrain formé au Havre a fait toute sa carrière en Angleterre.

En 2010, il touche le Graal et honore sa première sélection avec les Bleus. Malheureusement, à cause de pépins physiques, Charles N'Zogbia ne jouera que 30 matchs lors de ses trois dernières saisons en Premier League et sera considéré comme un talent gâché.

9. Attaquant : Frédéric Piquionne

Frederic Piquionne, Portsmouth
Frédéric Piquionne sous la tunique de Portsmouth / Clive Rose/Getty Images

Certains l'ont peut-être oublié, mais Frédéric Piquionne a porté le maillot des Bleus. Lors de la saison 2007-2008, l'attaquant évolue à l'AS Monaco et arrive par miracle à être sélectionné pour un match face à l'Autriche le 27 mars 2007 au Stade de France (victoire 1-0 des Tricolores).

10. Attaquant : Steve Savidan

Steve Savidan, équipe de France
Steve Savidan lors du match amical France - Uruguay / Hamish Blair/Getty Images

Le joueur qui a fait la majeure partie de sa carrière en National et en Ligue 2 a réussi l'exploit de jouer en Équipe de France. Lors de la saison 2008-2009, Steve Savidan joue seulement sa troisième saison au sein de l'élite du football français.

Auteur d'un bon début de saison avec le SM Caen, l'attaquant français est appelé à la surprise générale par Domenech qui lui offre même 45 minutes contre l'Uruguay pour ce qui sera sa seule et unique sélection.

11. Attaquant : Daniel Moreira

Daniel Moreira, équipe de France
Daniel Moreira avec le maillot des Bleus / Clive Rose/Getty Images

L'ancien milieu offensif du RC Lens, reconverti en attaquant, a eu la chance de jouer en Equipe de France lors d'une période où les Bleus avaient les meilleurs joueurs au monde. Entre 2002 et 2004, avec 6 convocations à Clairefontaine, Daniel Moreira joue trois matches avec les Tricolores.

12. Entraîneur : Raymond Domenech

Raymond Domenech, équipe de France
Raymond Domenech a dirigé 79 fois l'Equipe de France entre 2004 et 2010. / Stu Forster/Getty Images

Qui d'autre que Raymond Domenech pour entraîner ce onze qui ne sortirait probablement pas de la prochaine phase de groupes de l'Euro 2021. Si l'entraîneur français a disputé une finale de Coupe du monde en 2006, il a surtout marqué les esprits avec le fiasco et les polémiques du mondial 2010 en Afrique du Sud.

facebooktwitterreddit