Le monde du football encense Gavi après son match XXL face à la Suède

Olivier Halloua
Gavi encore ovationné à Séville.
Gavi encore ovationné à Séville. / Quality Sport Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Espagne et l'Europe entière adoubent la nouvelle pépite du Barça, Gavi. Le milieu de terrain étonne par son rendement exceptionnel à seulement 17 ans. Luis Enrique lui donne déjà les clés du camion de la Roja.


Nous assistons à l'éclosion d'une graine de star. Gavi s'impose au FC Barcelone comme en Espagne comme un titulaire indiscutable. Luis Enrique lui a offert une place de choix dans le onze au sortir de l'Euro 2020. Désormais, même Séville adoube l'incroyable meneur de jeu catalan contre la Suède (1-0). Et les réactions ne tardent pas pour saluer la prestation du crack ibérique.

L'Europe à ses pieds

Tout Twitter bouillit après sa performance. A commencer par son sélectionneur pas étonné de l'abattage de son protégé. "Gavi a fait un match unique. C'est un garçon de 17 ans qui est né pour jouer au foot", souligne Enrique en zone mixte. Alvaro Morata, seul buteur de la rencontre, s'essaye à une comparaison. "A 17 ans, m'entrainer comme ça j'avais du mal. Quand je les vois avec Pedri, j'ai l'impression qu'ils ont 32 ans. Et pourtant, j'ai demandé à Gavi où il habitait. Il m'a dit : La Masia", ironise le buteur de la Juventus Turin.

Enfin, Xavi se voit déjà orchestrer le prodige espagnol au milieu de terrain. "Beaucoup de jeunes joueurs ont un talent fou comme Gavi ici. Il a tout pour devenir un des tout meilleurs, je vais l'accompagner dans ce sens", esquisse le nouveau coach du FCB. Entre techniciens de l'entrejeu, la sauce va prendre vite.

Les Blaugrana jubilent

Evidemment se rajoute les supporters Blaugrana ravis de voir leur star performer. Certains voient déjà le milieu se former avec Pedri et Frenkie de Jong.

Gavi avec Enrique et Xavi

Evidemment, tous se projettent déjà avec Xavi comme tacticien de la nouvelle star catalane. Et ils espèrent un dénouement aussi glorieux que le travail d'Enrique avec le jeune relayeur.

facebooktwitterreddit