Fan Voice

Le jour où l'Australie remportait un match par 31 buts d'écart

Baptiste Marin
Un match gravé dans l'histoire du football.
Un match gravé dans l'histoire du football. / Darren England/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le 11 avril 2001, l'Australie rentrait dans l'histoire du football. À l'occasion de la 3e journée des Éliminatoires à la Coupe du monde 2002, la sélection australienne s'imposait (31-0) face à celle des Samoa américaines. Archie Thompson a notamment trouvé à 13 reprises le chemin des filets dans cette rencontre. Retour sur ce match historique des Socceroos.


Battue par l'Uruguay en barrage intercontinental, l'équipe australienne de football n'est pas parvenue à se qualifier pour la Coupe du monde 2002, organisée par le Japon et par la Corée du Sud. Cependant, au cours de sa campagne de qualification, l'Australie peut se targuer d'avoir établi un record dans l'histoire du football. Il y a 21 ans, les Australiens s'imposaient sur le score fleuve de 31-0 face à l'équipe des Samoa américaines.

Si vous n'êtes pas un expert du continent océanique, les Samoa américaines ne doivent pas vous dire grand chose. Ce territoire, peuplé par plus d'une cinquantaine de milliers de personnes, est en réalité la partie américaine de l'archipel des Samoa, connu notamment pour son équipe de rugby. Si le dollar américain est utilisé sur ce territoire composé de cinq îles, les Samoa américaines ne sont pas un État des États-Unis. 189e au classement FIFA actuellement, la sélection, créée par la Fédération des Samoa américaines de football, est rattachée à l'instance mondiale du ballon rond depuis 1998.

Le Petit Poucet face au géant

Membres de la FIFA, les Samoa américaines peuvent donc espérer concourir aux compétitions internationales et viser une qualification en Coupe du monde. Dans le cadre des Éliminatoires à la Coupe du monde, le territoire se retrouve dans le groupe de l'Australie, la meilleure équipe de l'Océanie. Les deux équipes se défient le 11 avril 2001 à l'occasion de la 3e journée à Coffs Harbour. Un lieu connu pour sa capacité à attirer des touristes lors des périodes estivales.

Si l'issue de la rencontre ne devait offrir aucun suspense sur l'identité du vainqueur, le score de ce match va atteindre des sommets. Et deux jours avant ce match, l'Australie venait d'enregistrer un succès déjà large face aux Tonga (22-0). Mais l'addition pour les Samoa américaines sera encore plus salé. Si le territoire résiste pendant neuf minutes aux assauts australiens, Nicky Salapu, le portier de l'équipe, cède une première fois sur un corner rentrant de Con Boutsianis.

World Cup Qualifier X
Nicky Salapu au bout du rouleau. / Darren England/GettyImages

Et Nicky Salapu va véritablement connaître un enfer lors de ce match. À la demi-heure de jeu, l'Australie a déjà inscrit 11 buts dans ce match. L'avant-centre australien, Archie Thompson, s'est déjà offert un quadruplé. David Zdrillic s'est contenté d'un petit triplé. Avant la pause, les Australiens ne s'arrêtent pas là et continuent d'empiler les buts. Score à la mi-temps : 16-0 en faveur de la sélection australienne.

Le record pour l'Australie

Mais les Socceroos vont connaître une petite baisse de régime lors du deuxième acte. Les hommes de Franck Farina inscrivent quinze autres buts et s'imposent finalement 31-0 face aux Samoa américaines. Une erreur du tableau d'affichage, rectifiée plus tard, avait d'ailleurs attribué un 32e but aux Australiens.

"J'ai eu vraiment du mal à m'en remettre", confia Nicky Salapu des années plus tard. Le portier des Samoa américaines venait de vivre la pire soirée pour un gardien de but. Sans pouvoir y faire grand chose, Salapu rentrait dans l'histoire du ballon rond. Jamais une rencontre officielle ne s'était terminée par un tel écart dans l'histoire du football international. Un record homologué par la FIFA et pas encore battu depuis.

Au total, sept joueurs australiens ont trouvé le chemin des filets. Malgré ses huit buts inscrits, David Zdrillic n'est pas l'homme du match. Le véritable héros s'appelle Archie Thompson. L'avant-centre des Socceroos finit la rencontre avec 13 réalisations à son compteur et devient le joueur ayant inscrit le plus de buts dans un match officiel. Il y a plusieurs années, Erling Haaland avait par exemple marqué neuf buts lors d'un match de Coupe du monde des moins de 20 ans face au Honduras.

Aucun but marqué

Et lors de cette campagne de qualification de la zone océanique, les Samoa américaines n'ont pas réussi à inscrire le moindre but en quatre matchs. L'équipe concèdera au total quatre revers, dont un 13-0 face aux Fidji. Elle sera aussi battue par les Tonga (5-0) et par les Samoa (8-0). De son côté, l'Australie terminera cette phase de qualification avec 66 buts marqués sans en encaisser en quatre rencontres disputées.

Consciente de l'écart entre les différentes équipes dans cette zone du globe, la FIFA décida d'introduire un tour préliminaire à son format pour l'Océanie. Et si les Samoa américaines avaient remporté un match en 1983, le territoire a attendu 2011 pour décrocher son premier succès depuis son arrivée parmi les équipes membres de la FIFA. C'était lors d'une victoire (2-1) face aux Îles Tonga.

facebooktwitterreddit