Le Havre - Paris Saint-Germain : Les 4 leçons à retenir de ce large succès parisien (9-0)

FBL-FRA-LE HAVRE-PSG-FRIENDLY
Un PSG en grande forme s'est amusé face au HAC. | ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/Getty Images

Quel retour à la compétition pour le Paris Saint-Germain ! En pleine préparation en vue des finales des coupes et du Final Eight de la Ligue des Champions, le club de la capitale se retrouvait sur la pelouse du HAC. C'est avec un très large succès (9-0) que la bande à Neymar débute sa phase de préparation.

Un PSG en très grande forme

Thomas Tuchel n'attendait rien de ce match ? Et bien, il a dû être agréablement surpris ! Son équipe a pris le match dans le bon sens. Très haut à la récupération, le PSG n'a tout simplement laissé aucune chance à ses adversaires. Complètement étouffé, le HAC n'a jamais réussi à ressortir le ballon proprement.

En plus de l'incroyable intensité mis par les joueurs parisiens, tout l'effectif s'est montré très sérieux. Respectant totalement l'équipe de Ligue 2, l'équipe de Thomas Tuchel a réussi à en inscrire neuf aux Havrais.

De quoi rassurer le technicien allemand, puisque tout son groupe a l'air en forme. Malgré le changement de dix joueurs à la pause, le PSG est resté dans ce match, et a continué à inscrire de nombreux buts durant les quarante-cinq dernières minutes.

Les quatre fantastiques en pleine confiance

Il ne fallait pas arriver en retard pour admirer le talent des grandes stars offensives du PSG. Thomas Tuchel a choisi d'aligner son quatuor Neymar-Mbappé-Icardi-Di Maria, pour la première période de ce match. Et on peut dire qu'ils étaient tous en très grande forme.

Comme à son habitude, Mauro Icardi s'est longtemps fait oublier, avant d'inscrire les deux premiers buts de la rencontre. Neymar s'est lui aussi offert un doublé. En plus d'un penalty, la star brésilienne a effectué un superbe rush, pour sa première réalisation de la soirée.

Kylian Mbappé n'est pas en reste avec un but inscrit, et un penalty provoqué. Enfin, Angel Di Maria s'est permis quelques caviars à ses coéquipiers. Avec deux passes décisives, il n'a rien perdu de sa superbe.

Les jeunes se sont montrés convaincants

Si les supporters parisiens peuvent être rassurés de l'état de santé des cadres du PSG, ils peuvent aussi se montrer satisfaits des jeunes talents. Dans un match à sens unique, plusieurs pépites ont pu jouer dans ce match. On pense à Kays Ruiz-Atil, Timothee Pembele ou encore Loïc Mbe Soh.

Mais on retient surtout la belle prestation d'Arnaud Kalimuendo. Entré à la pause, l'attaquant, très prolifique avec les jeunes, a marqué un but et délivré une passe décisive.

Le retour du public dans les stades

On l'attendait ce retour du football en France ! Bien évidemment, ce n'était qu'un match, mais on s'en contente pour le moment. D'autant plus que la rencontre ne s'est pas déroulée à huis-clos, comme dans la plupart des grands championnats européens.

5000 supporters ont eu le droit d'assister à cette rencontre entre le PSG et le HAC. De quoi rendre le match beaucoup plus vivant !