Euro 2020

Le Flop XI des huitièmes de finale de l'Euro 2020

Tibor Turpin
Clément Lenglet, Memphis Depay et Timo Werner.
Clément Lenglet, Memphis Depay et Timo Werner. / Getty Images
facebooktwitterreddit

Tous les huitièmes de finale viennent de se terminer, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il y a eu plus d'une surprise. Retour sur le XI des joueurs qui ont beaucoup déçu lors de ce premier tour à élimination direct de l'Euro 2020.

1. Gardien : Unai Simon

FBL-EURO-2020-2021-MATCH42-CRO-ESP
Unai Simon a réalisé la boulette de cet Euro 2020. / JONATHAN NACKSTRAND/Getty Images

Une passe en retrait de Pedri, menant à la plus grosse boulette de cet Euro 2020. Le portier de l'Athletic Bilbao a failli plomber les chances de l'Espagne face à la Croatie.

Heureusement, ses coéquipiers ont rapidement su renverser la vapeur, dans une rencontre riche en buts.

2. Défenseur droit : Benjamin Pavard

FBL-EURO-2020-2021-MATCH41-FRA-SUI
Pavard est fautif sur le penalty de la Suisse. / MARKO DJURICA/Getty Images

Que dire du héros du huitième de finale en 2018 ? Benjamin Pavard, comme quasiment tous ces matchs de cet Euro, est passé complètement à côté.

En retard sur les débordements de ses adversaires, il concède seul le penalty des Suisses (miraculeusement arrêté par Hugo Lloris), et prend même un jaune qui l'aurait privé du quart de finale.

3. Défenseur central : Matthijs de Ligt

EURO 2020 round of 16"The Netherlands v Czech Republic"
De Ligt s'est fait expulsé face à la République Tchèque. / ANP Sport/Getty Images

Plutôt bon en première mi-temps, il manque tout de même l'immanquable à un mètre des buts à la 10ème minute, le défenseur de la Juventus a plombé son équipe au retour des vestiaires.

Écopant d'un carton rouge direct à la 55ème minute après consultation de la VAR, il laisse ses coéquipiers à 10 contre 11 pendant plus d'une demi-heure. La suite on l'a connait, la République Tchèque prend le dessus sur les Oranjes.

4. Défenseur central : Clément Lenglet

FBL-EURO-2020-2021-MATCH41-FRA-SUI
Lenglet est sorti à la mi-temps du match contre la Suisse. / FRANCK FIFE/Getty Images

Aligné pour la première fois dans la compétition dans une défense à trois. Le défenseur français a été en dessous de tout.

Fautif sur le premier but de Seferovic, il n'a jamais su se placer dans le jeu ou sur coup de pied arrêtés. Didier Deschamps l'a d'ailleurs sorti à la mi-temps.

5. Défenseur gauche : Patrick van Aanholt

Patrick Van Aanholt
Les Pays-Bas sont sortis par la petite porte dès les huitièmes de finale. / BSR Agency/Getty Images

Très en réussite lors des phases de poules, Patrick van Aanholt est passé à côté en huitième de finale.

On pourrait parler de la prestation des Pays-Bas dans sa globalité, mais le défenseur gauche est fautif sur le premier but tchèque (il provoque le coup franc). Il sort 10 minutes avant la fin du temps réglementaire.

6. Milieu axial : João Palhinha

Joao Palhinha
João Palhinha a failli se faire expulsé face à la Belgique. / Quality Sport Images/Getty Images

Auteur d'un tacle plus que limite sur Kevin de Bruyne (qui sortira quelques minutes plus tard à cause d'une blessure), João Palhinha n'écope que d'un carton jaune dans ce match et il peut s'estimer très heureux.

Agressif dans le jeu et n'apportant pas d'un petit plus en attaque il n'a clairement pas aidé son équipe, qui a fini par s'incliner face à la Belgique (1-0).

7. Milien axial : Georginio Wijnaldum

Georginio Wijnaldum
Le capitaine Oranje n'a réussi que très peu de passe. / BSR Agency/Getty Images

Étincelant en phase de groupes, c'est un autre Wijnaldum qui était sur la pelouse face à la République Tchèque.

En effet, le nouveau milieu de terrain du PSG a comptabilisé un total de seulement 10 passes réussies sur 15 tentées lors des 90 minutes de ce huitième de finale. 

Habituelle plaque tournante de cette sélection néerlandaise, le milieu de terrain n'a touché que 26 ballons pendant la rencontre.

8. Milieu axial : Aaron Ramsey

Aaron Ramsey
Ramsey et son équipe se sont largement inclinés face au Danemark. / Eurasia Sport Images/Getty Images

Giflé 4-0 par une superbe équipe Danoise, le numéro 10 du pays de Galles a manqué de justesse tout au long de la rencontre. Auteur d'un très beau but et d'une belle prestation contre la Turquie en phase de poule, le milieu de terrain de la Juventus est complètement passé à côté.

Maître à jouer et véritable leader de sa sélection, il n'a pas trouvé les mots pour motiver ses coéquipiers.

9. Attaquant : Timo Werner

Timo Werner
Werner n'a pas été en réussite devant le but Anglais. / Catherine Ivill/Getty Images

Comme une espèce de continuité par rapport à sa saison à Chelsea, Timo Werner a trop loupé devant le but pendant cet Euro. Aligné pour la première fois en tant que titulaire, il n'a clairement pas répondu aux attentes de son sélectionneur et des fans allemands.

Remplacé peu de temps après l'heure de jeu, son influence sur le jeu allemand ne s'est pas fait ressentir.

10. Attaquant : Kylian Mbappé

Kylian Mbappe
Mbappé a loupé son penalty face à la Suisse. / Marcio Machado/Getty Images

Sans son penalty raté, Mbappé aurait juste réaliser un match moyen. Auteur d'une première mi-temps catastrophique, l'attaquant du PSG s'est très bien repris au retour des vestiaires.

Auteur d'une superbe passe décisive pour Karim Benzema, il aurait pu doublé la mise si Griezmann n'avait pas raté son face à face.
Cependant, ce que l'on retient de son match sont ses tentatives loupées et évidemment le penalty manqué qui élimine l'équipe de France.

11. Attaquant : Memphis Depay

Memphis Depay
Depay n'a pas trouvé le chemin des filets contre la République Tchèque. / Soccrates Images/Getty Images

Le nouvel attaquant du FC Barcelone a totalement loupé sa rencontre. Souvent juste techniquement et intelligent dans la construction du jeu néerlandais, face à la République Tchèque, Memphis Depay était méconnaissable.

Un match à oublier pour la star des Oranjes. Désormais, une nouvelle aventure s'offre à lui en Catalogne.

facebooktwitterreddit