Equipe de France : Le fiasco de Knysna en 6 déclarations chocs

Evra lors de la conférence de presse de la "Taupe" après Knysna France's captain Patrice Evra (R) reacts
Evra lors de la conférence de presse de la "Taupe" après Knysna France's captain Patrice Evra (R) reacts | PATRICK HERTZOG/Getty Images

Trace malheureusement indélébile dans l'histoire de l'Equipe de France, le fiasco de Knysna restera comme le marqueur de sa période la plus sombre. Pendant, mais également après les événements, retour sur ces dix déclarations chocs qui ont entretenu la tragédie.

1. "Va te faire enc**** sale fils de p***"

Le début du fiasco. Au lendemain de la défaite (0-2) contre le Mexique, L'Equipe publie en Une de son journal ces propos scandaleux soi-disant proférés par Nicolas Anelka à la mi-temps du match. L'origine de la grève. Raymond Domenech avouera plus tard les vraies paroles tenues par l'attaquant de l'Equipe de France à son égard, à savoir :"tu n'as qu'à la faire ton équipe de merde". Une vérité tardive dont s'offusquera Anelka, désolé que l'ancien sélectionneur de l'EDF n'ait pas rétabli les faits le jour même.

2. "Une équipe de France où des caïds immatures commandent à des gamins apeurés"

A son retour d'Afrique du Sud, Roselyne Bachelot, alors ministre des sports et de la jeunesse dresse un constat désastreux de son expérience devant la France entière. A l'Assemblée Nationale, l'ancienne ministre des sports et de la jeunesse ne mâche pas ses mots et fustige l'attitude des cadres de l'EDF. Son intervention restera tristement culte.

3. "Il faut éliminer le traître"

Après les propos d'Anelka publiés par l'Equipe, Patrice Evra s'installe en conférence de presse pour défendre son coéquipier. Une intervention lunaire qui restera dans les mémoires de l'Equipe de France. Si la taupe n'a toujours pas été trouvée, Anelka a récemment promis qu'il dévoilerait son nom dans un documentaire à venir.

4. "On me faisait passer pour le méchant et lui le malheureux"

Une déclaration qui fait suite aux propos de Roselyne Bachelot notamment. Affiché dans les médias comme l'un des "caïds" de l'Equipe de France, Franck Ribery n'a jamais digéré ces accusations. L'ancien joueur du Bayern a toujours reproché à Yoann Gourcuff de n'avoir rien dit pour préserver son image de chouchou des médias.

5. "C'est Domenech qui a foutu le bordel"

Huit ans après, Gallas fustige les journalistes et Raymond Domenech en accusant l'entraîneur d'être responsable du fiasco. L'ancien défenseur de l'Equipe de France reproche à l'ancien sélectionneur d'avoir notamment failli dans sa gestion du groupe.

6. "Il y'avait plein de leaders qui n'en étaient pas"

Revenu récemment sur la polémique. Sidney Govou déplore l'ego mal placé de certains cadres et l'absence de hiérarchie. L'ancien lyonnais a aussi accusé le comportement de joueurs offensifs comme Malouda, Ribery ou Anelka qui n'en faisaient qu'à leur tête concernant leur position en jeu notamment.