Ousmane Dembélé

Le FC Barcelone met ses menaces à exécution et exige le départ d'Ousmane Dembélé !

Quentin Gesp
Ousmane Dembele dans l'impasse
Ousmane Dembele dans l'impasse / Fran Santiago/GettyImages
facebooktwitterreddit

Alors qu'il n'a toujours pas prolongé avec le FC Barcelone, Ousmane Dembélé continue d'agacer en interne. A tel point que le FC Barcelone a mis ses menaces à exécution : le Français n'a pas été convoqué pour affronter Bilbao en Coupe du Roi.


Le FC Barcelone avait prévenu. Ousmane Dembélé, en fin de contrat en juin prochain, joue la montre concernant sa prolongation. L'ailier français, indécis sur son avenir et trop gourmand pour le Barça dans ses exigences salariales, s'exposait à de grosses sanctions de la part de son club.

Et le club catalan n'a pas tergiversé : Xavi n'a pas retenu Ousmane Dembélé dans le groupe qui se prépare à affronter l'Athletic Bilbao ce jeudi en Coupe du Roi (21h30). Une sanction évidente, qui reflète la tension qui règne actuellement entre les deux clans.

Quelques minutes après l'annonce, cette décision était expliquée par le biais d'un communiqué vidéo par le club Culé.

"Celui qui décide à la fin, c'est l'entraîneur"

"Dembele a eu plusieurs offres du club. S’il voulait rester, ça serait réglé. Il doit partir. "

Mateau Alemany, directeur du football

"Avec Ousmane et ses agents, nous avons commencé les discussions en juillet. Nous avons parlé pendant six ou sept mois, le Barça a fait plusieurs offres pour que le joueur reste avec nous. Ces offres ont été refusées par ses agents. Nous sommes le 20 janvier et il nous paraît évident que le joueur ne compte pas resté avec le Barça et n'est pas engagé dans le projet sportif du club", a indiqué Mateu Alemany, directeur du football du Barça.

"Face à cette situation, nous avons indiqué au joueur et à ses agents qu'il doit partir tout de suite. La conséquence sportive de tout ça, en accord avec le staff technique et l'entraîneur, c'est que nous ne souhaitons pas avoir avec nous des joueurs qui ne sont pas impliqués dans notre projet et qui ne veulent pas être au Barça. Et donc de ne plus le convoquer, c'est la conséquence de tout cela. Celui qui décide à la fin, c'est l'entraîneur et il a tout notre soutien."

Le message est désormais clair : Ousmane Dembélé est à vendre cet hiver.

facebooktwitterreddit