Ligue 1

Le coup de gueule de Kombouaré contre l'arbitrage après Nice - Nantes

Jean Dubas
Kombouaré était furieux après le match contre Nice
Kombouaré était furieux après le match contre Nice / SEBASTIEN SALOM-GOMIS/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'entraîneur des Canaris était furieux contre le corps arbitral alors que son équipe s'est faite rejoindre dans les tous derniers instants sur une décision arbitrale litigieuse.

Nantes peut être frustré. Alors que les hommes en jaune tenaient leur deuxième victoire de rang, les hommes d'Antoine Kombouaré se sont fait égaliser sur penalty (1-1) par Pepe. Une décision litigieuse qui a fait beaucoup parler, le tacticien nantais en premier.

"Tu peux siffler une faute tous les jours (…) Mais moi ce que j’aurais souhaité, c’est qu’il aille voir au moins la VAR. ça sert à ça la VAR. Il l’a bien fait pour nous en première mi-temps, pourquoi il ne le fait pas?" a pesté Kombouaré au micro de Canal+ contre François Letexier, l'arbitre de la rencontre.

Avant de continuer à régler ses comptes: "Ils sont enfermés, ils sont hermétiques les mecs. Eux, ils font un match, ce soir ils font passer une bonne soirée mais nous on va rester là avec notre déception, c’est comme ça. Moi, ce qui est dramatique pour nous, c’est qu’il y a deux cartons rouges, Alban Lafont et Kader Bamba. C’est ça qui est regrettable. L’arbitre doit comprendre l’énervement. C’est bien parce que le quatrième arbitre me dit qu’il peut comprendre le sentiment d’injustice. Mais comme il me l’a dit en première mi-temps".

Et la colère de Kombouaré n'est pas prête de s'apaiser ce soir alors que l'entraîneur des Canaris est allé jusqu'à parler de mensonge.

"Je suis très en colère surtout avant la mi-temps. Tu ne peux pas me mentir, j’ai horreur de ça. Les menteurs, pour moi ils n’ont rien à foutre dans le football".

"Il entendait: ‘on ne siffle pas un penalty parce que le ballon touche le corps d’abord et après touche la main’. Je dis: ‘pas de souci, mais moi je n’avais pas vu les images'. À la mi-temps, quand je vois les images, je me dis: ‘soit j’ai de la merde dans les yeux, soit le mec est un voyou, un menteur’. Là, j’aime pas du tout. C’est pour ça que j’espère qu’ils vont être capables de faire leur propre autocritique et surtout enlever les cartons rouges. Je ne peux pas accepter ça. J’ai dit aux joueurs ‘maintenant, il faut arrêter’. On ne va pas aggraver notre situation mais ça suffit".

Quand Kombouaré évoque les origines rennaises de Letexier

Et la frustration de Kombouaré était toujours loin de s'adoucir quand ce dernier évoquait les origines de François Letexier.

"Vous prenez n’importe quel joueur, n’importe quel entraîneur, n’importe quel arbitre… C’est ça aussi, M.Letexier il a un souci avec nous? Je viens d’apprendre qu’il est rennais, c’est à mourir de rire. Je ne pense pas que c’est un supporter de Rennes."

Avant de finalement conclure : "Tu peux siffler aussi une faute. Mais dans ces cas-là, vas voir la VAR. Après, nous aussi on a à mieux défendre, éviter de trop reculer et puis commettre ce genre d’erreurs qui peuvent prêter à confusion et surtout à interprétation de la part de cet arbitre qui visiblement aujourd’hui… On sort d’un match où on a dû prendre trois ou quatre cartons jaunes et deux cartons rouges, c’est très dur. Maintenant, on va repartir au travail parce qu’il y a un gros match qui nous attend dimanche prochain avec la réception de Clermont".

Le message est assurément bien passé.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce huitième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on se penche sur l'arrivée de Laurent Blanc à l'OL et on tente de prédire à quelle place finira le club en Ligue 1 cette saison ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit