Ligue 1

Le Conseil des prud'hommes condamne la FFF pour harcèlement sexuel

Hubert De Thé
Le siège de la FFF à Paris.
Le siège de la FFF à Paris. / FRANCK FIFE/GettyImages
facebooktwitterreddit

Les plus hautes instances du football français se retrouvent au cœur de la tourmente. Le Conseil des prud'hommes a condamné la Fédération française de football pour des faits de harcèlement sexuel.


Cette décision pourrait marquer un tournant dans la lutte contre les faits de harcèlement sexuel dans le milieu du sport professionnel en France. On apprend en effet ce vendredi 22 octobre 2021, par le quotidien l'Equipe, que la FFF fait l'objet d'une condamnation pour "harcèlement sexuel" mais également en raison "de manquements à des obligations de sécurité".

L'instance dirigeante du football tricolore est en effet accusée d'avoir manqué à ses obligations en termes de "prévention et de cessation des faits". Ces manquements interviennent dans le cadre de faits de harcèlements sexuels subis par une ancienne salariée de la FFF.

La FFF condamnée à verser une somme de 10 000 euros de dommages et intérêts

Cette dernière avait rapporté à l'automne 2018 avoir été l'objet de "harcèlement sexuel" et "d'agressions sexuelles" de la part de Marc Varin, le directeur financier de la Fédération française de football.

Si la justice pénale avait décidé de classer la plainte de la victime sans suite, l'inspection du travail soulignait en revanche l'existence de "baisers forcés" mais également "de propos et de gestes à connotation sexuelle de manière répétée".

La FFF se voit donc condamné et se retrouve contrainte de payer une somme de 10 000 euros de dommages et intérêts envers la victime de cette affaire.

facebooktwitterreddit