Ligue 1

Le classement de Ligue 1 selon les dépenses mercato des clubs

Olivier Halloua
Le RC Strasbourg a le meilleur différentiel.
Le RC Strasbourg a le meilleur différentiel. / Eurasia Sport Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Un classement comparatif a été publié par SportTune autour des dépenses de transferts durant les deux derniers mercatos et la position en Ligue 1. Evidemment, on retrouve de très bons élèves comme le RC Strasbourg, mais aussi des boulets avec l'Olympique Lyonnais.


SportTune a sorti un classement parallèle de Ligue 1. Une donnée intéressante en comparant les dépenses transferts cette saison et au positionnement à 4 journées de la fin. Au final, il y a trois écoles : ceux qui ont fait mieux que prévu, ceux qui sont à l'équilibre et ceux qui malheureusement sont en déficit.

Strasbourg bon élève, PSG égal à lui-même, Lyon encore loin

Commençons par les bons élèves. Le RC Strasbourg se place comme le meilleur dans ce domaine. Un différentiel positif de neuf places par rapport à ses dépenses. Le Racing a peu acheté et se retrouve sixième pour le moment. On retrouve aussi Montpellier avec +7 de différence malgré un exercice délicat. Les Héraultais ont beaucoup plus vendu qu'acheté. Enfin, nous pouvons noter aussi la bonne prestation de l'Olympique de Marseille. Quatrième dépensier mais deuxième du championnat. Le retour sur investissement est bien présent.

Dans l'équilibre total, trois clubs se glissent. Le Paris Saint-Germain sans surprise en raison de son titre de champion après un été infernal. L'AS Saint-Etienne peut "se satisfaire" de sa 18ème place au vu de ses renforts. Enfin, le LOSC a dû surtout vendre et voit son bilan mercatique de neuvième se confirmer.

Les cancres rentrent enfin en scène. Les Girondins de Bordeaux et l'Estac Troyes représentent les boulets du fond de la classe. 9,8 millions d'euros investis pour les Bordelais et ils se retrouvent avant-derniers. Sept places de différence. Ne parlons des Troyens. 21,8 millions d'euros d'achats pour une seizième position, bien qu'une refonte de l'effectif troyen semblait nécessaire pour s'adapter à l'échelon supérieur. Ils constituent le pire écart avec un différentiel de -9. L'Olympique Lyonnais affiche lui une légère différence de -2. L'OL a surtout récupéré des prêts comme ceux de Tetê, Emerson ou Tanguy Ndombélé. Le FC Lorient et le FC Metz terminent pour l'instant aussi en -4.

Le classement des dépenses (à la 33ème journée)

1 PSG (=)
2 Rennes (-1)
3 Nice (-2)
4 Marseille (+2)
5 Monaco (+1)
6 Lyon (-2)
7 Troyes (-9)
8 Lens (+1)
9 Lille (=)
10 Reims (-3)
11 Lorient (-4)
12 Bordeaux (-7)
13 Brest (+2)
14 Nantes (+4)
15 Strasbourg (+9)
16 Metz (-4)
17 Angers (+3)
18 ASSE (=)
19 Montpellier (+7)
20 Clermont (+3)

facebooktwitterreddit