Coupe du Monde 2022

Le Chili n'a pas encore dit son dernier mot et espère encore disputer la Coupe du monde 2022

Steeven Occhipinti
Le Chili d'Arturo Vidal ne désespère pas de jouer la Coupe du monde
Le Chili d'Arturo Vidal ne désespère pas de jouer la Coupe du monde / Marcelo Hernandez/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le Chili n'est pas parvenu à se qualifier pour la Coupe du Monde. Pourtant, la sélection chilienne a toujours l'intention de rejoindre le Qatar à la fin de cette année 2022. Elle assure que l'Équateur a fait jouer un joueur non-éligible lors des qualifications. L'affaire a été classée par la FIFA. Mais le Chili a décidé de faire appel.


C'est une affaire qui fait jaser à quelques mois de la Coupe du Monde 2022. L'Équateur s'est qualifié pour la compétition, où il sera présent dans le groupe A. Pourtant, le Chili assure que cette sélection ne doit pas être présente pour l'événement. Il a porté réclamation à la FIFA en indiquant que l'Équateur avait fait jouer un joueur non-éligible (Byron Castillo) lors de leur confrontation.

Le Chili a décidé de faire appel

Le Chili ne cesse d'indiquer que ce joueur est Colombien et non Équatorien. La FIFA a toutefois refusé la réclamation des Chiliens. Ils n'ont pas dit leur dernier mot puisqu'ils font appel.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce deuxième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem, on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du PSG des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast.

Jorge Yunge, secrétaire de l'Association chilienne de football, s'est confié à l'agence Reuters :

"Nous sommes tout à fait sûrs des conclusions de nos investigations. Il est absolument clair que le joueur utilise un document équatorien falsifié. Ce qui est en jeu ici, ce n'est pas seulement une place dans la Coupe du Monde 2022, mais tout le principe du fair-play."

Nul doute que cela ne devrait rien changer à la décision de la FIFA.

facebooktwitterreddit