Ligue 1

Le bilan des Olympiques face au Top 6 de Ligue 1

Olivier Halloua
L'OM a un meilleur bilan que l'OL.
L'OM a un meilleur bilan que l'OL. / Jonathan Moscrop/GettyImages
facebooktwitterreddit

A l'approche de l'Olympico, nous nous sommes penchés sur les bilans des deux rivaux. Olympique Lyonnais et Olympique de Marseille ont pu affronter la grande majorité du Top 6 de Ligue 1. Au final, quel ratio pour les Olympiques ? Comme vous pourrez le constater, une écurie a pris largement le dessus sur l'autre avant le sommet au Vélodrome de dimanche soir.


6. RC Strasbourg

Lucas Perrin
Le RC Strasbourg a failli disposé de Lyon. / Eurasia Sport Images/GettyImages

Particularité pour Marseille, le match retour n'a pas encore eu lieu. Il se tiendra au Vélodrome lors de la dernière journée. En revanche, au match aller, les Marseillais avaient assuré leur statut de meilleure équipe française à l'extérieur. Un succès à la Meinau (0-2) face à un Julien Stéphan très élogieux à leur sujet. Une des rares défaites à domicile pour lui cette saison. 3 sur 3 pour l'heure.

L'OL a eu une chance dans cette saison. Celle de jouer le RC Strasbourg en tout début de saison. Les Strasbourgeois sortaient de prémices difficiles et peinaient à remporter le moindre succès. Lyon a pu sortir ses griffes facilement à domicile (3-1). Au retour, Karl Toko-Ekambi a réussi à sauver un point dans les dernières secondes. Une égalisation salvatrice alors que le RCSA avait manqué des occasions franches. 4 sur 6 avec donc un beau bilan.

Avantage OL (en attendant le retour de l'OM)

5. OGC Nice

Kephren Thuram.
L'OGC Nice a plus réussi à l'OM. / VALERY HACHE/GettyImages

L'OL a eu un bilan contrasté face à l'OGC Nice. Un revers douloureux à l'aller avec trois buts encaissés dans les dix dernières minutes (3-2). Une terrible remontada dont les supporters ont du mal à se remettre encore aujourd'hui. Puis, une légère revanche au retour en triomphant aisément au Groupama Stadium (2-0). Lyon, comme souvent, est capable du meilleur comme du pire. 3 sur 6 donc.

L'OM a pu briller, lui. On se souvient du désastre lors de la réception avortée à l'Allianz Riviera. Le match n'avait jamais repris suite à une bouteille jetée sur Dimitri Payet. Ensuite, il y aura un match nul lors du sommet à rejouer sur terrain neutre (1-1), puis une victoire décisive au Vélodrome (2-1). 4 points sur 6, un beau bilan surtout au vu de la rivalité naissante entre les deux écuries sudistes.

Avantage OM

4. AS Monaco

Wissam Ben Yedder.
L'AS Monaco revient fort. / JEAN-PHILIPPE KSIAZEK/GettyImages

L'OM doit se souvenir de ce déplacement au Rocher en début de saison. Les Marseillais avaient assisté à la naissance de Bamba Dieng, double buteur en Principauté (0-2). Au retour, le Vélodrome a vite déchanté. Un revers terrible dans une rencontre balancée par les hommes de Jorge Sampaoli (0-1). La défaite de trop pour un groupe déterminé à remonter la pente derrière. 3 sur 6 ici.

Dans le même calibre, Lyon a vaincu l'ASM à la maison. Dans le dernier quart d'heure, les Gones ont fait chuter des Monégasques dominés (2-0). Certainement, la pire période pour les joueurs de Niko Kovac. Ensuite, Monaco a su remettre les pendules à l'heure au retour. Les multiples maladresses des Lyonnais ont profité à Jean Lucas et Wissam Ben Yedder (2-0). Une premier demi-heure manquée et l'ASM a tranquillement géré. 3 sur 6 aussi pour l'OL.

Pas d'avantage

3. Stade Rennais

Stade Rennais
Le Stade Rennais n'a pas réussi à l'OL. / DAMIEN MEYER/GettyImages

Encore une particularité pour Marseille. Le match retour se déroulera lors de l'avant-dernière journée du côté du Roazhon Park. A l'aller, Rennes sortait d'une période compliquée. Début septembre, l'OM n'a pas eu à trembler pour écarter les Bretons au Vélodrome (2-0). La seconde confrontation pourrait déterminer le futur dauphin du PSG. 3 sur 3 !

Pour l'OL, c'est la débandade complète. Le match aller a marqué le début de la renaissance pour les hommes de Bruno Génesio. Un succès large et précis, 4-1 sur ses terres. Les Lyonnais n'ont jamais touché terre. Au Groupama Stadium, même scénario... Le SRFC a écrasé les pensionnaires de l'enceinte rhodanienne (2-4). A la pause, il y avait déjà 0-3 pour les Rouge et Noir. La bête noire, c'est le cas de le dire, de Lyon. 0 sur 6...

Avantage OM

2. Paris Saint-Germain

Lionel Messi
Le Paris Saint-Germain a battu les deux. / Matthias Hangst/GettyImages

L'OL n'est jamais passé loin face au Paris Saint-Germain. Au Parc des Princes, les hommes de Peter Bosz ont fait jeu égal avec ceux de Mauricio Pochettino. Ils ont même mené... Puis, Neymar a transformé un penalty presque imaginaire accordé pour des raisons toujours obscures. Mauro Icardi a offert la victoire dans le temps additionnel (2-1). Au retour, même constat. Ouverture du score (encore de Lucas Paqueta) puis égalisation tardive des Parisiens grâce à Thilo Kehrer (1-1). Lyon méritait mieux que ce 1 sur 6.

L'OM a aussi fait souvent jeu égal avec le PSG. Au Vélodrome, les Marseillais sont passés proches d'un succès. 0-0 mais de grosses occasions pour Valentin Rongier puis Konrad de la Fuente vendangées dans la surface. Achraf Hakimi avait même été expulsé pour empêcher Cengiz Ünder de se présenter en face-à-face. Au Parc des Princes, Marseille n'a pas eu les mêmes volontés artificières. Duje Caleta-Car avait répondu à Neymar sur un cafouillage. Or, un penalty discuté a été accordé à Paris. Kylian Mbappé l'a transformé. Dans les dernières minutes, William Saliba a cru égaliser. Son but a été refusé pour un hors-jeu très limite. 1 sur 6 aussi pour les Phocéens, tout aussi immérité.

Pas d'avantage

1. Bilan face au top 6

Dimitri Payet
L'OM a un meilleur bilan. / Lars Baron/GettyImages

L'OL a eu décidément du mal. Hormis face au RC Strasbourg, les Lyonnais n'ont jamais pris plus de points que leurs rivaux sudistes. 11 points sur 30, soit un tout petit plus d'un tiers de ceux possibles. Un point de plus si on rajoute le nul face aux Marseillais (1-1) au Groupama Stadium. 30% de victoires seulement face aux cadors cette saison. Aucun succès hors de leurs terres. Le terrible bilan face à Rennes fait mal surtout...

Pour l'OM, c'est pour l'heure 14 points pris sur 24. Or, les Phocéens peuvent encore amasser des unités face à Rennes puis Strasbourg lors des deux dernières journées. Avec ces affrontements de moins, les Marseillais ont déjà pris trois longueurs d'avance sur Lyon sur la saison. Ils peuvent terminer avec 60 % de victoires en cas de succès lors des dernières rencontres. Bilan aussi bon à l'extérieur qu'à domicile : 7 sur 12.

Avantage définitif pour l'OM

facebooktwitterreddit