Girondins de Bordeaux

La sortie fracassante du président de Villefranche, qui reste en National 1 après le sauvetage de Bordeaux

Yannis Passerel
Gérard Lopez remporte son combat pour le maintien de Bordeaux en Ligue 2, au grand dam de Villefranche-Beaujolais
Gérard Lopez remporte son combat pour le maintien de Bordeaux en Ligue 2, au grand dam de Villefranche-Beaujolais / JULIEN DE ROSA/GettyImages
facebooktwitterreddit

Gérard Lopez 1-0 Philippe Terrier. Le Président des Girondins de Bordeaux a réussi à maintenir son club en Ligue 2 malgré les fortes difficultés financières auxquelles étaient confrontés les Marine et Blanc. Le club aquitain est enfin fixé sur son sort, mais c'était également le cas de Villefranche-Beaujolais, qui était en ballottage avec Bordeaux.

La décision finale est enfin tombée pour Bordeaux aujourd'hui. Les Girondins pourront évoluer en Ligue 2 cette saison. Le FCVB était également pressé de savoir depuis plusieurs semaines dans quelle division il évoluerait. Ce sera donc le championnat de National pour le club rhodanien.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce deuxième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem, on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du PSG des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast.

"Tout le club et la région se disaient que c’était possible et mérité"

Le Président de Villefranche-Beaujolais était très amer au moment de répondre aux questions de RMC Sport. Si l'a commencé en exprimant sa tristesse, il a ensuite évoqué une différence de traitement : "C’est une grande déception. Tout le club et la région se disaient que c’était possible et mérité. [...]

Comparez juste la situation de Sète avec celle de Bordeaux et vous comprendrez que cela n’a ni queue ni tête. Je ne veux plus en parler. Si on pense qu’il y a une justice à deux vitesses… Si Coluche était là, il aurait le mot qui convient pour expliquer la situation. On est des enfoirés, on n’est pas respectés, il n’y a rien de plus à dire.
" Le FCVB tentera donc de se maintenir en National la saison prochaine et verra au fil de la saison s'il doit revoir ses objectifs à la hausse.

facebooktwitterreddit