Serie A

La sortie fracassante de Mourinho contre la VAR

André Maleh
José Mourinho est sur le banc de l'AS Roma.
José Mourinho est sur le banc de l'AS Roma. / Justin Setterfield/GettyImages
facebooktwitterreddit

José Mourinho vit une très belle saison sur le bilan comptable cette saison et ne dit pas le contraire. En revanche, certaines situations provoquées par la VAR lui déplaisent et il l'a fait savoir.


L'entraîneur de l'AS Rome est actuellement 6e de Serie A et va jouer une finale européenne le 25 mai prochain face au Feyenoord Rotterdam. À deux journées de la fin du championnat italien, l'équipe de la capitale n'est pas encore assurée de terminer dans les sept premiers, synonyme de place européenne.

Mourinho enrage contre la VAR

Le Special One connaît l'importance de chaque point, notamment en fin de championnat. En conférence de presse avant d'affronter Venezia, actuellement dernier de Serie A, le Mou a pris le temps de critiquer la mauvaise utilisation de la VAR à l'égard de son équipe.

"En fin de compte, d'accord, ils ont fait une erreur, ils sont punis mais où sont les points ?"

Le match précédent face à la Fiorentina avec un pénalty offert, à son goût, par le corps arbitral à l'équipe adverse n'est toujours pas passé. L'entraîneur de 59 ans a rappelé les nombreuses sanctions inefficaces envers les équipes arbitrales au cours de cette saison interdites de s'entraîner : "Ils ont très bien joué mais nous sommes fatigués des arbitres de la VAR, qui ont des problèmes après le match, qui sont punis sans pouvoir travailler pendant des semaines comme cela s'est souvent produit."

Mourinho aimerait sûrement voir une compensation à travers des points et non par des sanctions sur les arbitres : «En fin de compte, d'accord, ils ont fait une erreur, ils sont punis mais où sont les points ? Je ne veux pas dire des compliments à la VAR et aux arbitres à la fin du championnat, je veux finir cinquième ou sixième, ce qui est notre objectif, une position que nous avons occupés depuis pratiquement toute la saison». Le message est passé.

facebooktwitterreddit