Paris Saint-Germain

La réponse fracassante du PSG aux propos de John Textor, le nouveau patron de l'OL

Quentin Gesp
Le Paris Saint-Germain de Nasser al-Khelaïfi a réagi aux propos de John Textor
Le Paris Saint-Germain de Nasser al-Khelaïfi a réagi aux propos de John Textor / John Berry/GettyImages
facebooktwitterreddit

Vivement critiqué pour le fonctionnement des académies à l'étranger et notamment aux Etats-Unis, le Paris Saint-Germain a répondu sèchement à John Textor, le nouveau patron de l'Olympique Lyonnais ce mardi.

Il n'aura pas fallu longtemps au PSG pour contre-attaquer. Remis en question par le nouveau patron de l'OL, John Textor, pour l'utilisation de ses académies à l'international et notamment aux Etats-Unis, le Paris Saint-Germain a haussé le ton ce mardi.

Par l'intermédiaire de Nadia Benmokhtar, responsable du développement de la marque du club de la capitale à l'international, les Rouge et Bleu ont réagi.

"Le nouvel investisseur devrait mieux savoir ce qui se passe au-delà de la Floride."

Nadia Benmokhtar, dans L'Equipe

Dans des propos relayés par L'Equipe, le PSG s'est notamment défendu sur sa gestion des académies et des jeunes faisant partie de celles-ci. "Apparemment ce Monsieur ne sait pas que le recrutement de mineurs à l'étranger est interdit par les règlements internationaux FIFA, lance-t-elle. Et que promettre à des jeunes Américains qui ont moins de 18 ans de les recruter à Paris serait illégal", a ainsi répondu Nadia Benmokhtar.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce troisième épisode avec Davy Diamant, Quentin Gesp et Alexis Amsellem, on va établir notre Top et Flop 3 des recrues de l'OM des années 2010 !Cliquez ici pour vous abonner au podcast.

Avant d'ajouter : "John Textor n'a pas compris l'essence même des PSG Academy. Il s'agit avant tout d'une école de football. Qui peut se targuer d'avoir 162 centres, dans 18 pays, capables d'accueillir en tout 22.500 enfants qui vivent leur passion ? (...) Je ne pense pas qu'il s'agisse dans ces académies lyonnaises, tout comme dans celle du PSG, de distribuer des maillots. Le nouvel investisseur devrait mieux savoir ce qui se passe au-delà de la Floride", a ainsi répondu la représentante du Paris Saint-Germain.

Une deuxième pique après celle visant l'OM

"Paris est venu en Floride avec ce programme stupide de PSG Academy, en mettant des maillots à tout le monde, a-t-il lancé. Les gens du PSG sont venus et ont créé ce programme, une licence, et ils m'ont dit qu'aucun enfant ne rentrerait au PSG. Et j'ai pensé : pourquoi ? Pourquoi dire ça, venir en Floride où il y a des latinos et déclarer que pas un de ces enfants ne sera dans l'équipe ?", avait, pour rappel, lancé John Textor.

La bataille rangée ne fait sans doute que commencer entre deux des cadors de la Ligue 1, après une première banderille lancée à l'encontre de l'OM une semaine plus tôt.

facebooktwitterreddit