La presse allemande place les joueurs du Bayern au-dessus de ceux du PSG

Thomas Tuchel, Hans-Dieter Flick
Cette finale de la Ligue des Champions est aussi un duel à distance entre Thomas Tuchel et Hans-Dieter Flick | Getty Images/Getty Images

Simple excès de zèle ou vérité universelle : le journal BILD s'est fendu d'une comparaison osée entre le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich.

Visiblement très décontracté avant la finale de la Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich, le journal allemand BILD a littéralement embelli la qualité de cet effectif bavarois en le plaçant en haute estime.

Place à l'arrogance

Les dictons sont nombreux pour caractériser le pécheur, le vaniteux ou encore l'arrogant, souvent considérés comme imbus de leur personne.

Sans évoquer une personne physique, c'est bien une personne morale, la presse allemande, qui fait aujourd'hui étalage de sa prééminence en dédaignant fortement le Paris Saint-Germain au terme d'une comparaison malvenue et condescendante.

Un système comptable

Pour définir cette vérité absurde, BILD a mis en place un algorithme précaire en accordant un point (0.5 lors d'une égalité) à chaque équipe selon le résultat observé lors d'un duel entre deux joueurs à leur poste respectif.

Au tableau d'affichage, le club bavarois s'impose largement (9-4) selon cette logique spartiate où seuls Angel Di Maria (face à Ivan Perisic) et Marquinhos (contre Thiago Alcantara) sortent vainqueurs de leur 'combat'.

Sinon, Robert Lewandowski est considéré comme supérieur à Neymar, Manuel Neuer détrône Keylor Navas, qui pourrait devenir au passage le premier gardien de l'histoire à remporter quatre Ligue des Champions. Même son de cloche pour Joshua Kimmich face à Thilo Kherer, David Alaba face à Presnel Kimpembe ou encore Leon Goretzka face à Leandro Paredes.

Et si Thomas Müller est incontestablement plus talentueux qu'Ander Herrera, BILD a jugé une parfaite égalité entre Serge Gnabry et Kylian Mbappé. Verdict ce dimanche soir.