mainstories

La nouvelle sortie problématique de Djamel Belmadi sur l'arbitre d'Algérie - Cameroun

Jean Dubas
Belmadi ne digère toujours pas l'élimination des Fennecs
Belmadi ne digère toujours pas l'élimination des Fennecs / CHARLY TRIBALLEAU/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le sélectionneur algérien n'a pas digéré l'élimination de son pays aux barrages de la Coupe du monde 2022 et y est allé très fort cette fois pour le faire savoir.


A l'image de tout le peuple algérien, Djamel Belmadi a encore en travers de la gorge les barrages de qualification au Mondial 2022 contre le Cameroun. Les Fennecs avaient été éliminés lors du match retour sur un but de Karl Toko-Ekambi après s'être notamment vus refuser deux buts d'Islam Slimani.

"Je ne dis pas qu'il faut le tuer"

Toujours frustré par l'arbitrage ce soir là, le sélectionneur de l'Algérie s'est confié dans un entretien à FAF TV, le média officiel de la fédération algérienne, et en a remis une grosse couche sur l'officiel de cette rencontre, Bakary Gassama.

"On ne laissera plus jamais 2/3 personnes conspirer contre nous. Aucun arbitre ne viendra mettre à mal tout un pays. Quand j'ai vu cet arbitre assis au salon de l'aéroport le lendemain prendre un café comme si de rien n'était..."

Avant d'ajouter des mots encore plus forts : "J'ai pris l'avion, je l'ai vu en Turquie pour lui dire ce que je pensais. Nous, quand on va en Afrique, on a pas les mêmes faveurs. On vole les espoirs de tout un pays et on le laisse comme ça... Je ne dis pas qu'il faut le tuer. Mais on ne va plus accepter ce genre de situation. Si Dieu le veut, qu'on revive encore de nouvelles émotions positives. Les joueurs je les félicite, mais on devra faire beaucoup mieux. Tout le monde. Moi, le staff et c'est ce qu'on va faire."

facebooktwitterreddit