Olympique de Marseille

La ministre des sports soutient la défense des joueurs marseillais

Clément Mouffetard
Roxana Maracineanuministre des Sports
Roxana Maracineanuministre des Sports / DANIEL MIHAILESCU/Getty Images
facebooktwitterreddit

Dans une interview accordée à BFM TV, la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu a été interrogée sur l'incident survenu au cours de la rencontre Nice-OM.


Pour cette 3 journée de Ligue 1, l'OGC Nice recevaient l'Olympique de Marseille à l'Allianz Riviera. Mais, à un quart d'heure du coup de sifflet final, une bagarre a éclaté dans l'enceinte du stade entre les joueurs phocéens et les supporters niçois.

Lors de ce match, Dimitri Payet a été victime de jets de projectiles. Un peu agacé, ce dernier a décidé de relancer les différents objets jetés par le public. Suite à cela, de vives échauffourées entre acteurs et spectateurs ont éclaté.

Ce matin, Roxana Maracineanu est revenu sur les récents violents évènement qui ont eu lieu ce dimanche.

"La bagarre n’aurait jamais dû avoir lieu"

Dans cet entretien, la ministre des Sports a déclaré :

"Encore heureux qu’ils se soient défendus,
a soutenu Maracineanu. Sur un match où on s’en prend aux joueurs et aux arbitres, c’est normal qu’on réagisse. On va laisser les joueurs se faire insulter, se faire jeter des bouteilles pleines d’eau ? Non, ce n’est pas possible."

"Les joueurs sont là pour faire du jeu, a poursuivi l’ancienne nageuse. C’est aux forces de sécurité, au club qui reçoit et aux supporters d’être responsables et aux dirigeants de ces clubs de faire en sorte que ça se passe bien. […] Ils ne signent pas dans les clubs pour se faire insulter et se faire taper dessus. La bagarre n’aurait jamais dû avoir lieu, c’est normal qu’on réagisse quand on se fait attaquer."

De lourdes sanctions pour les supporters

La ministre des Sports, a assuré que des sanctions seraient mises en place à l'encontre des responsables de ce drame :

« Contre cette agression caractérisée, je me réserve le droit de porter plainte
, a-t-elle ajouté. J'espère que la justice va pouvoir poursuivre sereinement son travail et qu'il y aura des sanctions pénales à l'encontre de ceux qui seront désignés comme coupables et derrière j'attends des instances sportives qu'elles prennent les sanctions disciplinaires nécessaires pour que cela devienne exemplaire. On s'est battus pour que le public revienne dans les stades, que les matches ne se fassent plus à huis clos. »

facebooktwitterreddit