mainstories

La méthode drastique du Mexique pour éradiquer l'homophobie de ses stades

Thomas Clerbout
La FMF prend des mesures pour lutter contre les cris homophobes
La FMF prend des mesures pour lutter contre les cris homophobes / Jam Media/GettyImages
facebooktwitterreddit

Les cris à caractères homophobes sont monnaie courante dans les stades mexicains. La Fédération mexicaine de football (FMF) tente d'évacuer ce problème en amont du Mondial 2026 qu'ils coorganisent.


La Fédération mexicaine de football (FMF) prend des mesures radicales pour en finir avec les cris homophobes dans les stades. Cris qui leurs ont valu plusieurs sanctions de la FIFA. La sélection mexicaine a pris la décision de limiter le nombre de supporters dans les stades afin de mettre leur plan en place.

Billet en ligne et pièce d'identité

Mercredi, Le Mexique affrontera donc le Panama dans un quasi huis-clos d'environ 2 000 personnes, comme contre le Costa Rica dimanche (0-0), au stade Azteca de Mexico. L'idée est de mettre en place un dispositif qui permet à la FMF de repérer et pénaliser les supporters homophobes.

Ainsi, la FMF oblige désormais les supporters à réserver leur place en ligne et de présenter une pièce d'identité avec leur billet à l'entrée des stades. De plus, chaque billet possède un QR code unique.

"Nous ne pouvons pas tolérer des actes discriminatoires"

Yon de Luisa

Des agents de sécurité supplémentaires sont également déployés pour identifier et évacuer les supporters qui commettraient tout acte discriminatoire. Si un supporter est surpris en train d'exprimer des propos à caractères homophobes, la sanction est lourde : 5 ans d'interdiction de stade.

Le président de la FMF, Yon de Luisa n'accepte pas que de tels propos puissent nuire à l'image du football et du pays : "Nous ne pouvons pas tolérer des actes discriminatoires, nous ne pouvons pas jouer dans des stades vides, nous ne pouvons pas courir le risque que les autorités du football nous retirent des points". Au total, c'est 17 amendes d'un total de 656 400 dollars que la FMF a du verser.

facebooktwitterreddit