Ligue 1

La LFP fait le forcing pour une Ligue 1 à 18 clubs

Baptiste Blanchard
La LFP accélère pour une Ligue 1 à 18 clubs.
La LFP accélère pour une Ligue 1 à 18 clubs. / FRANCK FIFE/Getty Images
facebooktwitterreddit

La LFP est en train d'accélérer sur le projet de Ligue à 18 clubs dès 2022-2023. La décision pourrait être prise le 3 juin prochain.


Plutôt Ligue 1 à 20 ou à 18 clubs ? Du côté de la Ligue de Football Professionnel (LFP), la décision de réduire le format du championnat français à 18 clubs est unanime, et ce dès la saison 2022-2023. Une réforme décidée lors du dernier conseil d'administration de la LFP.

Les clubs sont soucieux des problèmes financiers liés aux droits TV. Comme le révèle L’Equipe ce vendredi, la Ligue pourrait voter cette décision le 3 juin prochain, jour de l’assemblée générale. 

Le système des montées/descentes

Il y a toutefois un hic. Quid des montées et descentes ? Là où les clubs doivent se concerter est le nombre de descentes en Ligue 2 pour y parvenir.

Il faudra, au préalable, que quatre clubs de L1 descendent en L2 contre seulement deux montées. Un scénario qui inquiète forcément les clubs "moyens" de l'élite, qui vont vivre la peur au ventre la saison prochaine. Ils souhaiteraient donc plutôt un schéma avec trois descentes et une seule montée. Ce qui ne plaît pas à la Ligue2. Une solution intermédiaire pourrait être : trois descentes plus un barragiste de la L1 vers la L2 et une montée plus un barragiste en sens inverse.

Mais s’il y a seulement trois descentes, il n’y aurait qu’une montée pour la Ligue 1. Ensuite, que se passera-t-il une fois que les quatre derniers clubs de Ligue 1 seront à l’étage inférieur ? La Ligue 2 se jouerait-elle à 22 ? Relèguera-t-elle également 4 clubs, ce qui permettrait au National 1 de retrouver 20 clubs et non 18 comme actuellement.

Les votes

Pour être adopté, ce resserrement de l'élite du football français doit obtenir la majorité lors de l'assemblée générale de la LFP, début juin. Les clubs de L1 ont, au total, 55 voix ; ceux de L2 en ont 35 ; les familles (joueurs, entraîneurs, arbitres...), favorables à une L1 à 18, en comptent 10 ; et la FFF, également ouverte à cette option, en a une. Tout ce processus sera à suivre de près.

facebooktwitterreddit