Ligue 1

La LFP attaque un site de paris sportifs

Luca Brouchier
La Ligue de Football Professionnel attaque un site de paris sportifs
La Ligue de Football Professionnel attaque un site de paris sportifs / S3studio/GettyImages
facebooktwitterreddit

La Ligue de Football Professionnel (LFP) en a gros contre un site de paris sportifs. L'opérateur de paris en ligne en question a convaincu la LFP et la Fédération Française de Football de le mettre en demeure.


Winamax va avoir de gros problèmes. L'opérateur de paris en ligne est un acteur connu en France dans le pari sportif et surtout dans le football. L'opérateur est aussi connu pour le ton grinçant de ses messages sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter, qui sont parfois très virulents envers les joueurs, les clubs et le championnat. 

Un humour qui commence à lasser, surtout quand pour certains il franchit la ligne rouge. C'est le cas de Kylian Mbappé dont le père a été l'objet d'un tweet insultant il y a quelques semaines. L'attaquant français n'avait pas trop goûté à ce message. "Le danger des paris en ligne… ne plus avoir de limite. Un peu de respect svp", avait posté l'attaquant du PSG en réaction au tweet de Winamax à propos de son père.

La LFP réclame 80 000 euros à Winamax

La Ligue en veut depuis longtemps à l'opérateur, coupable de dénigrer le championnat via ses tweets mais aussi les vidéos humoristiques des Sopronos menées par Julien Cazarre et sa bande. La vidéo "Kylian, reste !" parlait notamment d'un "championnat qui vaut que dalle" et de "matches en bois" à propos de la Ligue 1.

L'affaire n'a pas échappé aux instances du football français. La FFF et la LFP viennent de mettre en demeure Winamax pour non-respect de ses obligations contractuelles après cet incident. Selon l'Equipe, la LFP réclame maintenant 80 000 euros de pénalités à Winamax pour avoir dérogé à son contrat qui prévoit une promotion de la Ligue 1 et non son dénigrement.

facebooktwitterreddit