La FIFA dévoile les villes hôtes et stades de la Coupe du monde 2026 aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique

Yannis Passerel
Un fan américain pour l'accueil de la Coupe du Monde 2026 à Kansas City
Un fan américain pour l'accueil de la Coupe du Monde 2026 à Kansas City / Doug Zimmerman/ISI Photos/GettyImages
facebooktwitterreddit

Elles étaient 22 villes à vouloir accueillir la Coupe du Monde 2026, elles seront finalement 16 à pouvoir le faire. La FIFA a désigné jeudi les villes qui recevront l'édition 2026 qui se déroulera au Canada, aux Etats-Unis et au Mexique.

Alors que l'on connaissait déjà les pays hôtes de la Coupe du Monde 2026, en la présence du trio Nord-américain, on a pu découvrir ce jeudi les villes qui auront l'honneur de recevoir la prestigieuse compétition. Les Etats-Unis seront les mieux représentés.

Onze villes hôtes aux Etats-Unis, trois au Mexique, deux au Canada

Forcément, il y aura des déçus. Six villes qui espéraient recevoir la Coupe du Monde ont été écartées avec cette annonce. Parmi elles, cinq villes états-uniennes et une ville canadienne : Baltimore, Cincinnati, Denver, Nashville, Orlando et Edmonton.

Los Angeles accueillera quant à elle la Coupe du Monde dans deux stades différents : le Rose Bowl Stadium et le SoFi Stadium. Voici la liste complètes des villes hôtes : Atlanta (USA), Boston (USA), Dallas (USA), Guadalajara (Mexique), Houston (USA), Kansas City (USA), Los Angeles (USA), Mexico City (Mexique), Miami (USA), Monterrey (Mexique), New York / New Jersey (USA), Philadelphia (USA), San Francisco Bay Area (USA), Seattle (USA), Toronto (Canada), Vancouver (Canada).

Cette Coupe du Monde sera la première à voir s'affronter 48 sélections, réparties dans 16 groupes. L'UEFA aura à elle seule 16 qualifiés. Cet événement risque d'être celui de la démesure et présentera un nouveau défi aux supporters après une édition en novembre.

facebooktwitterreddit