mainstories

La FIFA a rendu son verdict sur la situation de la Russie

Olivier Halloua
Gianni Infantino et la FIFA ont rendu leur verdict sur la Russie
Gianni Infantino et la FIFA ont rendu leur verdict sur la Russie / Paolo Bruno/GettyImages
facebooktwitterreddit

Suite à l'invasion de la Russie en Ukraine, la FIFA a décidé de sanctionner son équipe nationale. Elle ne sera pas exclue, mais jouera sans bannière et sur terrain neutre. Les Fédérations polonaise et tchèque ont déjà réfuté ce choix et annoncé leur de ne pas jouer.


Une demi-solution semble se profiler pour la Russie. Suite à l'invasion de l'armée de Vladimir Poutine en Ukraine, la FIFA avait décidé de réagir. L'instance souhaitait infliger des sanctions à la hauteur. Son communiqué a divisé les fans internationaux de football. La sélection russe sera obligée de disputer sa rencontre de barrages sous bannière neutre et hors de ses terres. Pas d'exclusion donc mais une série d'amendes sportives.

La Pologne déjà opposée

Cette décision n'était pas au goût du président de la Fédération polonaise qui ne change pas de ligne de conduite. "La décision de la FIFA est inacceptable pour nous. Notre position reste la même : l'équipe nationale de Pologne NE JOUERA PAS contre la Russie lors des barrages peu importe le nom qu'elle comporte", a écrit sur Twitter Cezary Kulesza.

Mêmes sons de cloches chez la République Tchèque qui a déjà posé son véto à affronter la Russie en finale des barrages. Une union sacrée qui risque de faire bouger les positions de la FIFA. Elle a déjà précisé qu'elle "se réserve le droit d'exclure de toutes les compétitions par la suite la sélection".

facebooktwitterreddit