mainstories

La femme d'Eric Abidal déballe son sac sur l'affaire Hamraoui

Jean Dubas
La femme d'Eric Abidal a déballé son sac
La femme d'Eric Abidal a déballé son sac / Jean Catuffe/GettyImages
facebooktwitterreddit

La femme de l'ancien joueur du FC Barcelone et de l'Equipe de France a livré de nouvelles informations sur l'affaire d'adultère avec la joueuse du PSG, Kheira Hamraoui.


Eric Abidal est dans de beaux draps. Environ six mois après le début de l'affaire Hamraoui, sa femme, Hayet, en a dévoilé plus sur la liaison de son mari avec la joueuse du Paris-Saint-Germain, qui a entraîné une demande de divorce. 

Hayet Abidal "humiliée"

Ce dimanche, l'ex-femme d'Eric Abidal est revenu sur l'affaire dans une interview accordée à l'influenceuse Magali berdah, sur sa chaîne Youtube.

"Je l’ai appris comme tout le monde, c’est ce qui est triste. J’avais mon mari à côté de moi et cette bombe médiatique qui a explosé mondialement. Ce qui m’attriste le plus dans cette histoire… l’infidélité, on peut pardonner. Mais j’ai été prise pour une imbécile. J’étais partout, trompée, salie, humiliée et j’apprenais tout par la presse. Il me disait juste de ne pas regarder (la presse). Jusqu’au moment où il y a eu l’histoire de la carte SIM. C’est là qu’on est remonté à moi. On m’a accusée, soupçonnée d’avoir monté l’agression de cette fille. Là, il n’a plus eu le choix que de m’avouer qu’il me trompait. (...) La police est remontée à une carte SIM au nom d’Eric. Apparemment pendant l’attaque, les agresseurs disaient ‘c’est pour coucher avec des hommes mariés’, qu’elle se faisait attaquer pour cette raison. Entre la carte SIM et la phrase des agresseurs, on en a déduit que j’étais à l’origine de tout ça."

"Cette histoire, à l’heure qu’il est, ça n’a pas beaucoup avancé. Au départ j’étais obsédée, j’aidais les enquêteurs à comprendre ce qu’il s’était passé, je voulais qu’on trouve les responsables pour me sortir moi de ce rôle de ‘coupable’. J’ai appris qu’il y avait une vingtaine de pistes. Je ne pense pas que ce soit que des relations, je suppose qu’il y avait aussi des personnes avec qui il y avait des conflits. Mais il y a beaucoup de pistes. (...) J’ai été interrogée, c’était horrible. Prendre l’avion de Barcelone pour aller être interrogée à Paris, je me suis dit ‘c’est un film’. J’étais trompée, humiliée, partout dans la presse comme une délinquante… Eric était tellement sous le choc de cette situation qu’il a préféré se murer dans le silence. En aucun cas il n’a pris ma défense. Jusqu’à aujourd’hui, je n’ai jamais eu ce soutien de sa part."

facebooktwitterreddit