La déclaration d'amour d'Ancelotti au Real Madrid et à Sergio Ramos

Carlo Ancelotti
Paris Saint-Germain FC v Real Madrid - Friendly | John Berry/Getty Images

Sur le banc du Real Madrid pendant deux ans, Carlo Ancelotti a expliqué avoir pris beaucoup de plaisir dans la maison blanche, lui qui a permis au club de retrouver toute sa gloire en remportant notamment la fameuse Décima.

Arrivé en provenance du PSG en 2013, l'entraineur italien a laissé de bons souvenirs dans la capitale espagnole, ou il fut apprécié des joueurs et des supporters du Real Madrid pendant deux saisons. Douze ans après la dernière victoire du club en Ligue des Champions, il fut à l'origine de l'équipe qui dominera l'Europe pendant plusieurs saisons, en remportant la tant attendue Décima face à l'Atético Madrid en 2014.

Carlo Ancelotti : "C'était inoubliable"

Débarqué la saison suivante de façon plutôt étonnante après un échec en demi-finale de C1 face à la Juventus, le Mister ne garde pourtant pas un souvenir amer de son passage au Real, bien au contraire. Pour Sky Sports, il est justement revenu sur cette période et s'est montré particulièrement reconnaissant.

"Je crois que lorsque tu es entraîneur tu rêves de coacher le Real Madrid au moins un jour dans ta vie. J'ai passé deux ans dans ce club et c'était inoubliable. Peu importe ou on jouait, il y avait énormément de monde qui voulait nous voir jouer."

Carlo Ancelotti

Le technicien italien a également eu des mots élogieux pour Sergio Ramos, son ancien défenseur à qui il doit beaucoup pour son égalisation rageuse dans le temps additionnel de cette même finale en 2014.

"Ramos a une qualité fantastique. Elle n'est ni tactique, ni technique. C'est son caractère et sa personnalité pour motiver tous ses coéquipiers. Il répondait toujours présent lors des matchs importants et lors des moments clés durant les rencontres."

Carlo Ancelotti

Depuis son aventure madrilène, Ancelotti connait des saisons plus difficiles avec des expériences mitigées au Bayern Munich et à Naples. Il est aujourdhui sur le banc d'Everton avec qui il était classé 12ème de Premier League avant l'interruption de la saison.