Olympique de Marseille

La bonne affaire mercato pour l'OM : Ricardo Rodriguez

Olivier Halloua
Ricardo Rodriguez
Ricardo Rodriguez / Soccrates Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Pour le grand retour de la bonne affaire mercato, direction l'Olympique de Marseille. Nous vous rappelons le concept. Nous vous proposons chaque semaine un coup exceptionnel à saisir pour une écurie de Ligue 1.

Évidemment, il concerne un poste en souffrance ou une demande de l'entraîneur. Concernant l'OM, nous glissons à Pablo Longoria le nom de Ricardo Rodriguez pour renforcer l'aile gauche de Jorge Sampaoli.


Pour entamer cette nouvelle saison de la bonne affaire mercato, nous tentons de régler un des graves soucis de l'OM. Marseille manque de rotation sur son aile gauche. Konrad de la Fuente ou Luis Henrique dépannent sans briller. Jorge Sampaoli ne possède pas dans son effectif un profil capable de gérer les deux fronts de manière efficace. C'est pourquoi nous proposons le nom de Ricardo Rodriguez.

De l'expérience et une patte gauche

Son nom doit vous être familier. Déjà, son passé parle pour lui. Rodriguez a été un cadre de Wolfsburg puis de l'AC Milan. Il fut l'auteur de performances remarquées sur la scène européenne. Sa particularité est son apport offensif de tous les instants dans son couloir gauche. De plus, sa maitrise des coups de pied arrêté en fait vite un expert du domaine. Dans sa carrière, l'international Suisse inscrit 37 buts dont 6 sur coup-franc direct. Il est aussi décisif sur penalty avec une efficacité de 90%.

Et c'est sans rappeler l'Euro 2020, deuxième raison de le connaître. Il fut l'un des artisans de la compétition réussie de la Nati. Cadre d'expérience du haut de ses vingt-neuf ans, Rodriguez tend bientôt vers barre des cent sélections avec la Suisse. Hugo Lloris a été l'un des rares à stopper sa tentative aux onze mètres. Il est rapidement devenu le tireur attitré des coups de bottes en club comme en sélection.

Un prix attractif

Avec Sampaoli, la sauce peut prendre. Pourquoi ? Délaissé de certaines tâches défensives, le métronome Ricardo Rodriguez se met en place. Il sait gérer l'espace dans son dos et se projeter vers l'avant. Au Torino, le natif de Zurich évolue dans un système semblable avec un rendement tout à fait déterminant. Ce rôle de piston lui permettrait de développer tout le contenu dont il est capable. En Serie A, il affiche un ratio de centre réussis parmi les meilleurs du championnat. Une donnée qui manque à Marseille.

L'écurie turinoise ne devrait pas faire la fine bouche pour son transfert. Une somme de trois ou quatre millions d'euros devrait permettre de le recruter aisément. Son contrat court jusqu'en juin 2024. Un moindre mal pour l'OM qui compte ses sous à la recherche d'un profil peu onéreux et efficace. De plus, le tacticien marseillais y retrouverait l'expérience qu'il recherche pour accompagner sa fougueuse charnière. Alors, convaincu ?

facebooktwitterreddit