AS Monaco

La bonne affaire mercato : Matthias Ginter à l'AS Monaco

Olivier Halloua
Matthias Ginter a annoncé son départ libre en 2022
Matthias Ginter a annoncé son départ libre en 2022 / Thomas Eisenhuth/GettyImages
facebooktwitterreddit

Pour le deuxième épisode de la bonne affaire mercato, direction l'AS Monaco. Nous vous rappelons le concept. Nous vous proposons chaque semaine un coup exceptionnel à saisir pour une écurie de Ligue 1.

Évidemment, il concerne un poste en souffrance ou une demande de l'entraîneur. Concernant l'ASM, nous glissons à Paul Mitchell le nom de Matthias Ginter pour renforcer la charnière centrale monégasque.


L'AS Monaco affiche des manques concrets en charnière centrale. Le duo offensif Kevin Volland - Wissam Ben Yedder fonctionne parfaitement. Derrière, les différentes associations en défense centrale peinent à convaincre. Sautes de concentration, bévues dans la relance ou penalties offerts peuvent caractériser cette phase aller. Niko Kovac l'a souvent répété : cette jeune équipe manque de repères. Malgré le départ de l'entraîneur croate, nous proposons le nom de Matthias Ginter.

L'expérience des grands rendez-vous

Vous voulez du vécu ? En voici. Bientôt 28 années d'existence pour Ginter. Et ses différents faits d'armes parlent pour lui. Champion du monde avec l'Allemagne, le polyvalent défenseur central est désormais un cadre indiscutable de sa sélection. Quarante-six sélections pour deux buts avec la Mannschaft. Évidemment, il doit ce rôle à son rendement sensationnel depuis 2016.

A l'Euro 2020, l'international allemand est apparu comme le vrai roc défensif. Une relance propre et des interventions rigoureuses dans une défense au bord du gouffre. Au final, plus de 85% de passes réussies et 60% de tacles réussis devant des attaquants de classe mondiale comme Cristiano Ronaldo ou Kylian Mbappé. Joachim Low lui avait même confié des tâches importantes sur coups de pied arrêtés. Appel au second poteau pour laisser l'espace au premier au décisif Antonio Rüdiger.

Un profil atypique

Sa taille pourrait être un frein sur le papier. 1m92. Or, il ne manque pas de vivacité sur ses appuis. Chaque saison au Borussia Mönchengladbach, Matthias Ginter a reçu les lauriers. Peu d'erreurs manifestes et une omniprésence dans les duels. Dans le domaine aérien, rares sont les attaquants capables de le dominer. Connaissez-vous aussi sa polyvalence ? A Monaco, il pourrait être aligné en central, à droite et même milieu défensif.

Il a l'habitude de diriger les défenses partout où il a évolué. Son calme permettra de compenser les décisions parfois hasardeuses de Benoit Badiashile ou Axel Disasi. La saison dernière, Ginter n'a pas manqué un seul match ni en championnat ni en Ligue des Champions. Aucune blessure ni suspension. Cette année, une seule absence, due au coronavirus.

L'AS Monaco aime les beaux coups... Ce défenseur en est un. Le vice-capitaine du Borussia Mönchengladbach a annoncé son départ en fin de saison. Il sera libre. Son club pourrait être déterminé à le céder dès cet hiver.

Son prix est estimé à vingt millions d'euros. Paul Mitchell, avec ses portes d'entrées en Allemagne, semble paré à lui proposer un beau projet. Sinon, une signature estivale représente une option alléchante. Il faudra alors passer devant les possibles cadors européens tels que le Borussia Dortmund ou le RB Leipzig. Alors, convaincu ?

facebooktwitterreddit