FC Nantes

La bonne affaire mercato : Lorenzo Lucca au FC Nantes

Olivier Halloua
Lorenzo Lucca a tout pour faire les joies du FC Nantes
Lorenzo Lucca a tout pour faire les joies du FC Nantes /
facebooktwitterreddit

Pour le troisième épisode de la bonne affaire mercato, direction le FC Nantes. Nous vous rappelons le concept. Nous vous proposons un coup exceptionnel à saisir pour une écurie de Ligue 1 durant la prochaine fenêtre de transferts. Évidemment, il concerne un poste en souffrance ou une demande de l'entraîneur. Concernant les Canaris, nous glissons à Waldemar Kita le nom de Lorenzo Lucca pour suppléer le départ de Randal Kolo Muani.


Pour poursuivre cette nouvelle saison de la bonne affaire mercato, nous tentons de régler un des graves soucis des prochaines semaines à Nantes. Les Canaris s'apprêtent à perdre Randal Kolo Muani en fin de contrat.

Le cadre d'Antoine Kombouaré va quitter le club libre et rallier la Bundesliga. Son rôle de leader offensif est une des clés de voûte du système du FCN. Son apport a été important dans la finition des situations. C'est pourquoi nous proposons le nom de Lorenzo Lucca pour le marché estival.

Un énorme gabarit au grand avenir

Kolo Muani possédait deux qualités énormes. Il pouvait apporter de la vitesse et se placer dans la surface pour imposer son gabarit. Pour le suppléer, nous proposons un coup de poker à Kombouaré. Un attaquant italien de... 2m01. Un buteur de Pisa en Serie B qui a déjà prouvé qu'il était capable de tout dans les trente mètres adverses : dévier pour un coéquipier, terminer de la tête ou des deux pieds.

Dans son écurie italienne, nous l'avons observé à 30 reprises pour 7 buts et 4 passes décisives. Son entraîneur ne lui a pas accordé beaucoup de temps de jeu en deuxième partie de saison.

Alors, une grande tige comme Lorenzo Lucca peut faire peur. On se dit que Nantes ne pourrait pas évoluer en contres ou se retrouver avec un point mort. Or, c'est tout le contraire. Il sait parfaitement se déplacer et accélérer dans le dos des défenses. A l'image des grands artificiers modernes comme Dusan Vlahovic ou Erling Haaland, grande taille ne signifie pas lenteur. Dans les efforts, notre Lorenzo est mobile et sait éliminer. A 21 ans, il a encore le temps d'améliorer sa panoplie et Kombouaré a toutes les capacités à lui faire passer un cap.

Une volonté de jouer dans l'élite

Désormais, Lorenzo Lucca est à la croisée des chemins. Pise ne reverra pas encore la Serie A après sa défaite dans les play-offs. Du coup, une seule option s'offre à lui pour évoluer dans l'élite dès la saison prochaine. Il devra en passer par un départ. Sassuolo a déjà commencé à négocier pour s'offrir le prometteur prodige de la Botte pour remplacer un Giancomo Raspadori lui aussi en mouvement.

Pour son départ, moins d'une dizaine de millions d'euros serait nécessaire. En revanche, le FCN devra sortir le chéquier. Les problèmes financiers de la formation italienne obligent à aligner la somme sans gros montage financier.

On annonce un intérêt prononcé de Tottenham aussi pour ses services. Antonio Conte en serait gaga mais ne lui proposerait pas un rôle de premier plan. Nantes a aussi l'argument de disputer l'Europe avec l'Europa League. Lucca pourrait facilement se laisser convaincre de quitter l'Italie pour la Ligue 1. A condition que Waldemar Kita accepte de lâcher du lest économiquement, comme il semble prêt à le faire pour Milik... Alors, convaincu ?

facebooktwitterreddit