Olympique de Marseille

La bonne affaire mercato : Elías Rafn Ólafsson à l'OM

Olivier Halloua
Elías Rafn Ólafsson a tout pour concurrencer Pau Lopez.
Elías Rafn Ólafsson a tout pour concurrencer Pau Lopez. /
facebooktwitterreddit

Pour ce nouvel épisode de la bonne affaire mercato, direction l'Olympique de Marseille. Nous vous rappelons le concept. Nous vous proposons un coup exceptionnel à saisir pour une écurie de Ligue 1 durant la prochaine fenêtre de transferts.

Évidemment, il concerne un poste en souffrance ou une demande de l'entraîneur. Concernant les Phocéens, nous glissons à Pablo Longoria le nom d'Elías Rafn Ólafsson pour remplacer Steve Mandanda.

Pour poursuivre cette nouvelle saison de la bonne affaire mercato, nous tentons de régler l'une des priorités du côté de l'OM. L'écurie marseillaise espère remplacer Steve Mandanda, qui a quitté le club pour rallier le Stade Rennais.

Un poste en tant que doublure de Paul Lopez est donc vacant. Un profil se serait dégagé du côté de la direction du dernier deuxième de Ligue 1. C'est pourquoi nous proposons le nom d'Elías Rafn Ólafsson pour le marché estival.

Un grand gabarit prometteur

La bonne affaire se déplace désormais au Danemark. Nous partons à la rencontre d'Elías Rafn Ólafsson. Son nom ne vous dit peut-être rien, pourtant c'est un des plus gros prospects d'avenir du championnat. Le gardien de 22 ans est vite devenu une star du championnat danois, jouant pour le FC Midtjylland.

Il fait 2m02 et possède une détente quasi hors-normes pour son âge. Olafsson est capable de se déployer aisément sur n'importe quel ballon. Son élasticité lui permet de capter aisément des centres ou des coups de pied arrêtés dans la surface.

Au niveau de la relance, sa vision de jeu a impressionné les experts nordiques. Sous Igor Tudor, nul doute qu'il saura progresser encore plus. De plus, l'international islandais a déjà beaucoup d'expérience que ce soit avec sa sélection (6 apparitions) et sur la scène européenne (8 matchs).

Une cote encore faible

L'avantage d'Elías Rafn Ólafsson se situe évidemment dans sa faible notoriété dans le Big Five. Peu de clubs s'y sont encore intéressés et encore moins ont approché son écurie danoise. Le gardien islandais a prolongé en fin d'année dernière jusqu'en juin 2026. Pourtant, sa cote reste basse, moins d'un million d'euros pour le moment.

Au vu de son contrat longue durée, le FC Midtjylland devrait le laisser filer contre un chèque compris entre 3 et 5 millions d'euros. Etant encore assez jeune et vierge de toute pige dans un grand championnat, Olafsson accepterait certainement cette rotation avec Pau Lopez.

Elle lui permettrait de prendre en gap tout en disputant la Ligue des champions pour la première fois de sa carrière. S'étant facturé le bras plus tôt dans l'année, il n'a pu disputer la préparation avec son écurie. Une brèche semble se créer pour Marseille. Alors, convaincu ?

facebooktwitterreddit