Olympique Lyonnais (OL)

L'OL, dernier club à avoir battu Manchester City à l'Etihad en Ligue des champions

Olivier Halloua
Maxwel Cornet, héros de l'OL contre Manchester City en 2018.
Maxwel Cornet, héros de l'OL contre Manchester City en 2018. / Robbie Jay Barratt - AMA/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le PSG peut perpétuer la légende française contre Manchester City. La dernière équipe à avoir battu les Citizens chez eux en Ligue des Champions est l'Olympique Lyonnais en 2018. Le héros du soir s'appelait Maxwel Cornet.


Petite rétrospective. Pour retrouver une défaite de Manchester City à domicile en Ligue des Champions, il faut remonter en 2018. Première journée du groupe F le 19 septembre. L'Olympique Lyonnais se déplaçait sur la pelouse des Citizens, la peur au ventre. Bruno Génesio affichait sa confiance en conférence de presse. Surprise totale pour les journalistes. Et pourtant, le miracle se mettait en route.

Un succès légendaire

Face aux champions d'Angleterre en titre, les Gones démontraient une force de caractère étonnante. Maxwel Cornet pensait ouvrir le score après vingt-quatre minutes de jeu. Hors-jeu. Un premier avertissement, qui en a appelé un autre. 120 secondes plus tard, l'ailier lyonnais faisait chavirer la tribune visiteuse. Fabian Delph s'est manqué sur son dégagement, l'attaquant de l'OL terminait le travail d'une frappe tendue. 0-1 Lyon. Ce n'est pas fini.

Aucune réaction des Mancuniens. Les Rhodaniens en profitaient pour doubler la mise en fin de première période. Nabil Fekir envoyait un missile du gauche dans le petit filet d'Ederson. 0-2 à la pause. Et au retour des vestiaires, Génesio a demandé de continuer de jouer. Le milieu de terrain était muselé, les assauts s'enchaînaient. Memphis Depay réussissait un exploit individuel à l'entrée de surface pour trouver le poteau gauche de Man City.

Anthony Lopes a tenu bon mais a cédé à l'heure de jeu. Leroy Sané a déposé Rafael pour servir Bernardo Silva en retrait. 1-2. Réduction du score et trente minutes à tenir. La défense pliait mais n' a jamais rompu à nouveau. Le portier portugais s'est interposé à quatre reprises devant Sergio Agüero. Cornet a même manqué la balle de match. Il a fallu une ultime intervention de Lopes pour sécuriser l'une des plus belles victoires européennes de l'OL.


De l'efficacité devant, de la retenue derrière et un City en-dedans en première période, voici les ingrédients du succès légendaire des Lyonnais. Depuis, aucun revers en trois saisons européennes, avec un quart de finale, une demi-finale et une finale disputés. Le PSG est prévenu.

facebooktwitterreddit