Mercato

L'inter Miami de Beckham a enfreint les règles en signant Matuidi

Alexandre Roux
Blaise Matuidi a signé à l'Inter miami l'été dernier.
Blaise Matuidi a signé à l'Inter miami l'été dernier. / Mike Stobe/Getty Images
facebooktwitterreddit

Le club de David Beckham a offert au joueur français un salaire supérieur à ce que le réglement n'autorisait.


Ça magouille en Floride ! L'Inter Miami a été épinglé par la MLS ce samedi pour non-conformité du contrat de Blaise Matuidi. La Ligue Américaine de football a en effet conclu que le salaire du milieu de terrain tricolore était trop élevé par rapport à son statut accordé dans l'équipe, d'après le règlement.

Aux États-Unis, les masses salariales sont en effet très encadrées. Il y a un salaire maximal à ne pas dépasser pour les joueurs, à savoir 1,3 millions d'euros, sauf pour trois d'entre-eux au sein de l'ensemble de l'effectif. Un statut de "joueur désigné" leur est alors accordé.

Matuidi envoie Pellegrini en réserve...

Lorsque Blaise Matuidi signe à Miami en août 2020, il y a déjà trois "joueurs désignés" dans le club de David Beckham. Un contrat "entrant dans les clous" lui est alors accordé, bien en deça de ce qu'un joueur de son calibre, champion du monde deux ans plus tôt, serait en mesure d'accepter.

Huit mois plus tard, le couperet tombe. L'ancien joueur du Paris-Saint-Germain et de la Juventus Turin a touché plus que ce qu'il est stipulé sur son contrat.

Des sanctions vont être annoncées dans les prochains jours, mais l'Inter Miami a déjà dû revoir ses "joueurs désignés" pour la saison 2021. Blaise Matuidi devient l'un d'entre-eux, aux côtés de Gonzalo Higuain et Rodolfo Pizarro.

Matias Pellegrini lui perd son statut et son contrat a carrément dû être rompu. Il a tout de même été conservé, dans un sens, puisque envoyé dans l'équipe réserve du club floridien. Un sacré mic-mac...

facebooktwitterreddit