mainstories

L'entraîneur du Lokomotiv Moscou quitte son poste en raison du conflit en Ukraine

Erwan Gendry
Markus Gisdol quitte ses fonctions d'entraîneur de son plein gré.
Markus Gisdol quitte ses fonctions d'entraîneur de son plein gré. / Lars Baron/GettyImages
facebooktwitterreddit

Entraîneur du Lokomotiv Moscou seulement depuis quelques mois, Markus Gisdol a décidé de quitter ses fonctions de son plein gré en raison de l'attaque russe contre l'Ukraine.


Ce mardi, Markus Gisdol a quitté son poste d'entraîneur du Lokomotiv Moscou. , quatre mois et demi seulement après avoir rejoint l'équipe. Impacté par la situation de conflit entre l'Ukraine et la Russie, l'ancien entraîneur du FC Cologne a donné sa lettre de démission aux dirigeants du club russe.

Dans le journal Bild, le manager allemand affirme qu'il ne peut pas "exercer son métier dans un pays dont le dirigeant est responsable d'une attaque au centre. d'Europe". Il ajoute ensuite qu'être entraîneur est pour lui : "le plus beau métier du monde, mais je ne peux pas exercer mon métier dans un pays dont le dirigeant est responsable d'un attentat en Europe centrale ".

Un autre entraîneur allemand maintient ses fonctions..

L'entraîneur passé par Hoffenheim et Hambourg est remplacé par l'ancien joueur professionnel Marvin Compper. Ce dernier est chargé de l'intérim jusqu'à la fin de la saison.

Dans le championnat russe, un autre entraîneur allemand est à la tête d'une équipe. Sandro Schwarz est sur le banc du Dinamo Moscou depuis l'été 2020. À l'inverse de son compatriote, il a décidé de rester à son poste. "Je ne suis pas quelqu'un qui achète un billet et s'envole de Russie. Ce n'est pas mon style. Je connais ma responsabilité et je reste au club", a-t-il déclaré devant la presse.

facebooktwitterreddit