AJ Auxerre

L'énorme sortie de Jean-Marc Furlan sur l'arbitrage en Ligue 1 après Montpellier-AJ Auxerre

Quentin Gesp
Jean-Marc Furlan n'a pas digéré l'arbitrage après Montpellier-Auxerre
Jean-Marc Furlan n'a pas digéré l'arbitrage après Montpellier-Auxerre / Jean Catuffe/GettyImages
facebooktwitterreddit

Malgré la victoire obtenue par l'AJ Auxerre sur la pelouse de Montpellier ce dimanche (1-2), Jean-Marc Furlan en avait gros sur le coeur en conférence de presse d'après-match. Il a notamment parlé de l'évolution de l'arbitrage et de l'excès de zèle des arbitres de Ligue 1.

La saison de Ligue 1 ne fait que commencer mais les cartons pleuvent déjà sur l'Hexagone en ce début de saison.

En témoigne la sortie express de M'Baye Niang, nouvelle recrue de l'AJ Auxerre, expulsé au bout de 5 minutes pour sa première sous la tunique de l'AJA.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce troisième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 !Cliquez ici pour vous abonner au podcast

Entré en jeu à la pause, le Sénégalais a reçu un carton rouge dès la 51ème minute. Le sixième de l'après-midi en Ligue 1.

"J'étais un serial killer"

Une expulsion qui n'a pas vraiment plu à Jean-Marc Furlan, désabusé face à l'évolution de l'arbitrage en France.

"C’est assez lourd dans un match où il n‘y a pas une violence extrême. Ça me choque beaucoup par rapport à ce que j’ai vécu quand j’étais joueur. J'étais un serial killer et je ne prenais jamais de rouge. L’UEFA et la FIFA ont changé les règles, et à raison, mais nous, à notre époque, quand on jouait, on s’entretuait. Il y avait trois bagarres générales par match. Il n’y a jamais eu de jaune ni de rouge. Et on s’entretuait. Les instances ont changé cela parce qu’il y a eu des blessés graves. Mais dans ce match, où j’ai eu le sentiment que c’était très correct entre les deux équipes, on a l’impression qu’il faut jouer uniquement au volley-ball et au basket. C’est très pénalisant", a notamment déclaré l'entraîneur passé par l'ESTAC. Le message est passé.

facebooktwitterreddit