Olympique de Marseille

L'énorme amende infligée à l'OM par l'UEFA pour une banderole politique

Erwan Gendry
Les supporters de l'Olympique de Marseille se sont attiré les foudres de l'UEFA lors de leur déplacement à Qarabag.
Les supporters de l'Olympique de Marseille se sont attiré les foudres de l'UEFA lors de leur déplacement à Qarabag. / CLEMENT MAHOUDEAU/GettyImages
facebooktwitterreddit

Lors de la réception de Qarabag en seizième de finale d'Europa Conference League, les supporters de l'Olympique de Marseille ont brandi une banderole "Pro-Arménie". L'UEFA a sanctionné lourdement le club phocéen.


L'Olympique de Marseille va passer à la caisse. En effet, l'UEFA a décidé de sanctionner le club français après des débordements lors de la réception de Qarabag en seizième de finale d'Europa Conference League.

Visé par une enquête de la Commission de discipline de l'instance européenne, le club a été sanctionné d'une amende de plus de 40 000 euros. La direction marseillaise devra payer la somme de 13 000 euros pour "encombrement de zones de circulation du public", ainsi que 9 000 euros pour l’utilisation d’engins pyrotechniques.

Une amende de 20 000 euros pour une banderole

L'OM a surtout dû s'acquitter de 18 000 euros pour "messages provocateurs de nature politique, idéologique, religieuse ou insultante" en raison d'une banderole où on pouvait lire "Qarabag is Armenia" dans les travées du Vélodrome.

La rencontre avait eu lieu sous haute sécurité car les autorités françaises craignaient un risque d’affrontement entre les Azerbaïdjanais et les Arméniens très présents à Marseille. Pour rappel, les deux pays luttent l'un contre l'autre au travers d'un conflit géopolitique pour le contrôle du Haut-Karabagh.

facebooktwitterreddit