Coupe du Monde 2022

L'appel de l'Algérie après les barrages de Coupe du monde étudié par la FIFA

Jean Dubas
L'Algérie va voir son recours étudié
L'Algérie va voir son recours étudié / DANIEL BELOUMOU OLOMO/GettyImages
facebooktwitterreddit

La Fédération algérienne de football avait déposé un recours après l'élimination de son équipe en barrages de la Coupe du monde 2022 face au Cameroun.


C'est tout un peuple qui est encore sonné. Alors que les Algériens tenaient leur qualification à la 118e minute des prolongations lors du barrage retour face au Cameroun, ils ont été privés de Coupe du monde au Qatar en fin d'année par un but de dernière minute marqué par Toko-Ekambi (120e+4).

Un recours étudié mais les chances de rejouer sont faibles

Une rencontre marquée par de nombreux faits d'arbitrage et dans laquelle deux buts ont notamment été refusés à Islam Slimani par l'arbitre gambien de la rencontre, Bakary Gassama. Après ce match, la FAF avait décidé de déposer un recours suite à un arbitrage jugé "scandaleux"

"Je le dis aujourd’hui sans peur : ces arbitres ne respectent pas notre pays. Ils viennent ici, voient notre travail et ne nous respectent pas (…) Ces deux dernières années, je n’ai pas vu un seul arbitre qui ne soit pas agressif quand tu viens lui parler. Je ne cherche pas d’excuses, ce sont des faits," avait notamment déclaré Djamel Belmadi, le sélectionneur des Fennecs.

Si le recours déposé sera étudié, le président de la fédération algérienne de foot juge néanmoins que "les chances de rejouer le match sont faibles" et il "ne veut pas vendre des illusions" aux supporters algériens."

facebooktwitterreddit