Premier League

L'anecdote folle de Wayne Rooney contre Chelsea en 2006

Jean Dubas
Rooney en 2006 avec United
Rooney en 2006 avec United / Etsuo Hara/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'ancien joueur emblématique des Red Devils a notamment confessé avoir bu pour lutter contre la pression et s'est livré sur une anecdote insolite avant un match contre les Blues.


Il semble déjà loin le temps où Wayne Rooney éclaboussait la Premier League de son talent sous les couleurs de Manchester United. Aujourd'hui, la légende des Red Devils est l'entraîneur de Derby County en D2 anglaise et dans l'édition du dimanche du Daily Mail, il a décidé de livrer certaines confessions sur sa carrière de joueur.

Avant la sortie de son documentaire "Rooney" sur Amazon Prime, l'ancien joueur de 36 ans désormais est notamment revenu sur un problème avec l'alcool.

"J'ai fait beaucoup d'erreurs quand j'étais jeune, certaines sont sorties dans la presse, d'autres non. Pour gérer ça, gérer tout ce qu'il y avait dans la presse, gérer ma relation avec le coach (Alex Ferguson) à l'époque, gérer avec ma famille à l'époque, c'était très difficile. Dans mes premières années à Manchester United, probablement jusqu'à ce que j'aie mon premier fils Kai (en 2009), je m'isolais totalement. Je ne sortais jamais. Il y avait des fois où on avait quelques jours de repos et je m'enfermais pour juste boire et effacer tout ça de mon esprit. M'enfermer seul me faisait oublier certains des problèmes avec lesquels je me débattais. C'était des beuveries."

Des crampons longs pour blesser les joueurs de Chelsea

Dans un extrait du documentaire lui étant consacré, l'ancien buteur emblématique de Manchester United raconte également le jour où il a utilisé des crampons plus longs avant un match contre Chelsea pour faire des dégâts dans les rangs des Blues et les empêcher d'être champions.

"J'ai changé mes crampons avant le match. Je voulais blesser quelqu'un. À ce moment là, si Chelsea remportait un seul point, ils devenaient champions. Je ne pouvais pas l'accepter" avoue Rooney.

Il réussira d'ailleurs à envoyer John Terry se faire soigner même si Chelsea gagnera finalement 3 à 0 et le défenseur des Blues terminera d'ailleurs la rencontre.

"Il a quitté le stade avec des béquilles.J’ai laissé un trou dans son pied et je lui ai signé mon maillot après le match… Et quelques semaines plus tard je le lui ai envoyé et j’ai demandé mon crampon en retour."

Rooney a d'ailleurs ajouté qu'il avait respecté le règlement en vigueur concernant la longueur des crampons, bien que la FA, fédération anglaise de football, ait ouvert une enquête depuis cette interview. Une chose est sûre, Rooney est légende sous tous les aspects.

facebooktwitterreddit