L'ancien président de Naples raconte le jour où il a refusé de céder Maradona à l'OM

Nov 28, 2020, 2:33 PM GMT+1
Diego Maradona
Dans les années 1990, Diego Maradona a fait les beaux jours du Napoli. | Etsuo Hara/Getty Images
facebooktwitterreddit

Dans les colonnes du Corriere dello Sport, l’ancien président de Naples Corrado Ferlaino a confirmé s’être opposé au transfert de la légende Diego Maradona à l’OM en 1989, malgré une demande "osée" de Bernard Tapie.

Cette révélation a provoqué une immense vague de regrets auprès du peuple phocéen. Mais oui, le regretté Diego Maradona a bel et bien failli rejoindre l’Olympique de Marseille en 1989. Contacté par Bernard Tapie à l’époque, le «Pibe de Oro» avait donné son accord aux Olympiens.

Avant d’être retenu par la direction de Naples. Une version confirmée par l’ancien président azzurro, Corrado Ferlaino vendredi, dans les colonnes du Corriere dello Sport.

Ferlaine a déchiré le chèque de Tapie

"J'ai déjà dit cette chose et je le répète : j'étais son geôlier. Et un tel génie, bien sûr, à un moment donné, veut être libéré de ce qui ressemble à une prison, cherchant peut-être une nouvelle inspiration ailleurs. Ils le voulaient à Marseille et Tapie m'a dit qu'il enverrait un chèque dont je n'aurais qu'à mettre le montant", a expliqué l’ex-dirigeant napolitain.

"Quand l'enveloppe est arrivée, j'ai tout déchiré. Je n'avais aucune intention de le vendre, même si je sentais que cette chance ne se représenterait pas. Nous avons apprécié le champion aussi longtemps que c'était possible et finalement nous avons même remporté le championnat à nouveau", ajoute Ferlaino. 

Si les Olympiens ont certainement manqué un chapitre magnifique de leur histoire, l’ancien patron de Naples a lui pris une décision très courageuse et parfaitement logique.

facebooktwitterreddit