Liverpool

Jurgen Klopp défend Darwin Nunez après son premier match avec Liverpool

Jean Dubas
Darwin Nunez a raté sa première avec Liverpool
Darwin Nunez a raté sa première avec Liverpool / Matthew Ashton - AMA/GettyImages
facebooktwitterreddit

La recrue des Reds est passée à côté de sa première en match amical contre Manchester United et a essuyé les critiques mais peut compter sur son nouvel entraîneur pour le défendre.

Débuts difficiles pour Darwin Nunez avec Liverpool. Lors de la tournée de son nouveau club en Thaïlande, l'attaquant uruguayen de 23 ans recruté cet été par les pensionnaires d'Anfield a subi avec son équipe la loi de Manchester United (0-4).

Après avoir essuyé ses premières critiques, l'ancien du Benfica a pu compter sur le soutien de Jurgen Klopp qui le défend notamment sur son prix sur le site du club.

"Les chiffres que vous dites ne sont pas exacts, mais ce n'est pas un problème. Je sais quel genre de chiffre circule dans le monde du football. Quand vous voulez signer un attaquant aussi excitant que Darwin, c'est le marché et vous devez en payer le prix. Comme je l'ai dit, ce n'est pas le prix que vous avez mentionné ni les sommes qui circulent, mais ce n'est pas un problème."

Klopp pas inquiet pour Nunez

"Je ne suis pas inquiet du tout. Le jugement général est intéressant à 0,0 %. Et ce sera comme ça, et nous savons tous que c'est une blague ou un jeu pour certaines personnes de repérer certaines situations où un joueur ne va pas bien. La seule chose vraiment importante avant tout, c'est comment je juge la situation pour le joueur. Je suis très serein à ce sujet. Je suis complètement convaincu par son potentiel. Depuis tout ce temps, ils devraient savoir maintenant que les nouveaux joueurs ont besoin de temps et en ont, et nous devrions être les premiers - tous les supporters de Liverpool sur cette planète - à oublier le prix que nous avons payé. Il suffit de l’oublier, ce n'est pas important

Avant de conclure sereinement : "Il est de ma responsabilité d'aider Darwin à montrer tout son potentiel. J’assume cette responsabilité. Je suis complètement serein. Je sais qu'avec les attaquants, c'est comme ça, il a raté une occasion et puis nous avons cette tension, les gens là-bas disent : « Oh mon Dieu, il a raté une occasion. » Je peux promettre que ce ne sera pas la dernière, comme pour tous les attaquants du monde. Ils vont rater des occasions, c'est comme ça. Les avoir c'est bien. Encore une fois, ce n'est qu'un match. (…) Nous ne pouvons pas prendre cela au sérieux. Vraiment. Même avec un demi-cerveau de footballeur, vous ne pouvez pas douter du potentiel de Darwin Núñez et maintenant nous devons l'aider. C'est tout."

facebooktwitterreddit